xBraveheartx / Sovereign Strength - Split Demo (4 titres) (2008)

publié par Greg le 28 février 2009

Pour une fois, on fait de la place au(x) plus petit(s), et nous allons nous arrêter le temps d’une petite chronique... La scène Hardcore aux États-Unis se renouvelle et change de visage, avec tout ce que l’on veut bien y mettre dedans (Fashion/Mode, courants, influences, le temps, etc.). En l’occurrence, ici, il s’agit de Spirit-Filled Hardcore, qui reprend un peu de couleurs (de Grâce), avec les nouveaux venus de xBraveheartx et Sovereign Strength...


xbx_ss - demo split - 2008 Bon, je mets cette démo dans le lecteur en sachant déjà à quoi m’attendre en première partie. Les biens nommés, et nouveaux arrivants, de xBraveheartx originaire de Hardyville, Arizona aux Etats-Unis. Ils font aussi partie du collectif God Fearing Youth.

Donc en perspective on est déjà fixé sur les convictions du groupe, qui se veut tout de même bien revendicateur et portant un message plus que clair. En plus d’être un groupe Straight-edge, ses textes sont inspirés de la foi de ses membres, et ça n’y va pas par quatres chemins.
La première song commence avec un tonitruant “Speak to these bones” [1] qui nous vient droit dans la face, ce n’est déjà pas du tout léger.
Donc ça réveille déjà un poil, le son n’est pas transcendant, mais clairement efficace pour une démo avec un petit côté crasseux qui n’ôte en rien à la qualité des compos.

Les parties batterie sont bien préparées et brutalement efficaces. Les riffs grattes/basses font partie de cet ensemble massif qui ferait presque penser par moment à Hatebreed. Niveau chant, xBx possède 2 chanteurs [2].

Un chant bien poussif crié dans les mids/basses pour les deux, alliant et pour l’un et pour l’autre, un chant plutôt clair/scandé avec des variations qui amènent à une excellente alchimie. Les gangs-vocals sont puissants, et bien sûr appuient les parties chants avec beaucoup d’intensité. Le meilleur exemple est le début de la deuxième compo proposé sur cette galette, “Our God Reigns”, c’est juste impressionnant l’impact de ces lyrics sur ce début de chanson. A en réveiller un athée… ça me donne envie de vous soumettre l’idée que, quelque part, le Spirit-Filled Hardcore n’était pas une mode, mais un mouvement de ce que Dieu peut/va faire au travers de personnes prêtent à proclamer qui Il est dans un milieu en constante recherche de vérité et d’unité. Ces mecs sont à suivre de prêt. Ça claque !

A noter que le groupe a sorti son EP “Speak to these bones” sur 1981 records [3] et qu’il est disponible sur iTunes ou via leur myspace.

Les deux autres chansons sur cette galette nous sont proposées par Sovereign Strength. Ça sonne la bonne nouvelle vague de Hardcore influencée Metal à-la-Bury-Your-Dead, Emmure et consort. Ça envoie sec le boulet…

“Back to the wall” est le titre de leur première song. Encore une fois, on comprend vite où le groupe veut en venir. Avec une remise en question : “Est-ce que mon sort se trouve dans la victoire ?”, en gros, est-ce que je reste en accord avec mes valeurs ? Sur le breakdown qui suit, on a droit à un “I WILL NOT COMPROMISE MY BELIEFS IN JESUS CHRIST”, donnant ainsi la réponse. C’est sec et clair… On aime ou pas.
C’est du lourd, apporté dans un style différent comparé xBraveheartx, si comparaison a lieu d’être.
Une batterie vraiment efficace sur les breakdowns, les changements de rythmes amènent un plus à un style qui pourrait devenir ennuyeux sans cette touche-ci. La voix sonne sévèrement bien, arrachée, elle apporte un plus au style, ce qui est non négligeable. Un côté accrocheur et un phrasé bien posé qui donne de l’ampleur à la rythmique générale des compos. Celle-ci est partiellement appuyée par des backings/gang-vocals ci-et-là. On retrouve aussi chez ce jeune groupe des lignes de grattes recherchées, qui laissent la place sporadiquement à des petites touches mélos dans leurs riffs, cela donne un peu d’oxygène au tout, et c’est bienvenu.

Niveau homogénéité, ça reste un poil imprécis, avec certaines guitares sonnant pas forcément hyper-juste. On leur pardonnera, étant donné qu’on reste dans le domaine “démo”. D’ailleurs, si le cœur vous en dit, vous pouvez aller visiter leur myspace où une nouvelle compo est disponible avec leur nouveau chanteur. Ça s’annonce bien… Les influences Hardcore sont partiellement de retour. Ce qui pourrait en réjouir certains !

On se retrouve donc avec deux groupes à suivre de près, et qui risquent bien de faire des vagues dans la scène Hardcore aux States (Pourquoi pas bientôt en Europe !?).
Finalement, le Spirit-Filled Hardcore n’est pas uniquement à voir que sous son aspect musical. Il est un tout, et est aussi vecteur de l’action de ce que Dieu -par son Esprit- peut faire au travers de personnes, et ça, c’est intemporel...


[1voir Ezekiel 37:4

[2xBraveheartx comporte 8 membres officiels. Généralement, six jouent en live. Il est aussi à noter que l’un d’eux (Joe) tournent plutôt avec MCMB en tant que bassiste.

[3Petit Label Straight-Edge


Share |
Imprimer ce document