Wrench in the Works - Lost Art of Heaping Coal (2008)

publié par Lymf le 11 septembre 2008

Après un premier album Prodigal Transmission auto-produit, Wrench in the Works nous revient avec Lost Art of Heaping Coal et un contrat sur Facedown Records.


Wrench in the Works - Lost Art of Heaping CoalOn sait en général à quoi s’attendre avec Facedown. Soit du bon vieux hardcore, soit du bon metalcore, parfois — rarement — quelques variantes à la mode, mais pas plus. Est-ce mal ? Loin de là, c’est juste un fait. En insérant Wrench in the Works dans le lecteur, c’est dans cet état d’esprit que je me trouvais. Mais avant de lancer la lecture, un petit coup d’oeil sur la feuille de presse me rendit curieux. “Wrench in the Works propose du contempo-noise alternatif influencé par des groupes tels que Converge, Deadguy et Zao”. Etrange combinaison qui mérite une écoute attentive.

Le premier titre commence à peine et l’on peut directement comprendre de quoi il s’agit. Des rythmes endiablés, changeant en permanence, des guitares saturées, des riffs parfois parfois dignes des grands psychopathes, le tout distillant quelques breakdowns aimablement empruntés au metalcore, et quelques parties de hardcore mélodique disséminées par ci par là. De là à comparer le groupe avec Zao ou Converge, il y a un pas que je ne franchirai pas, mais l’on peut sans autre songer aux débuts de Spitfire.

De son côté, le message n’est pas en manque, comme le démontrent ces quelques phrases tirées de One Foot Out Of Hell :

More Love, More Power - Plus d’amour, plus de puissance
More of You in my life - Plus de Toi dans ma vie

Paroles qui vous rappelleront peut-être celles d’un vieux cantique.

Ceci dit, malgré l’originalité de Wrench in the Works, comme souvent avec les groupes de noise, on se lasse assez vite, et l’on regrettera donc qu’il est difficile pour une oreille humaine normale d’écouter l’album de bout en bout, sans pause.

www.myspace.com/wrenchintheworks
www.facedownrecords.com


Share |
Imprimer ce document