Underoath - Survive, Kaleidoscope (2008)

publié par Lymf le 1er juillet 2008

En attendant la sortie de Lost in the Sound of Separation, Underoath nous fait patienter avec un cd et dvd “live”. Pour ceux qui étaient déçus par 777, oubliez tout cela, on repart sur de bonnes bases.


Underoath - Survive, KaleidoscopeLe disque audio, d’une durée d’un peu plus de cinquante minutes, est composé principalement de chansons tirées de Define the Great Line. Enregistré à divers endroits lors d’une tournée du groupe avec Maylene and the Sons of Disaster, Poison the Well et Every Time I Die, l’album est un peu décevant. Certes, il capture bien l’énergie du groupe, et principalement la voix de Spencer Chamberlain, le chanteur. A côté de cela, le son est également bien meilleur que sur d’autres albums “live”. Ceci dit, l’ensemble sonne vraiment comme si le groupe se contente simplement de jouer leurs dernières et meilleures chansons, sans beaucoup d’originalité quant à l’interprétation.

Le dvd remonte drastiquement la cote de l’ensemble. Enregistré entièrement à Philadelphia, il propose une performance époustouflante du groupe, avec un son excellent, un jeu de lumière au même niveau, et un ensemble de caméras sur scène et dans le public rendant le visionage très vivant, et plongeant le spectateur dans l’action.
Si vous n’avez jamais vu le groupe en concert, ce dvd vous mettra l’eau à la bouche. Il montre la manière impressionnante dont Spencer Chamberlain peut crier (malgré le peu de masse corporelle qu’il possède), et comment il arrive à se connecter au public et à maintenir l’excitation jusqu’au bout. On remarque également la précision des musiciens et la justesse d’Aaron Gillespie en live (ce qui n’est pas donné à tout le monde). Mis à part cela, l’énergie déjà présente dans le disque audio est encore plus ressentie avec l’image. Les membres du groupe donnent vraiment tout ce qu’ils ont dans leurs tripes pour leurs fans. De plus, entre deux chansons, Spencer prend quelques minutes pour expliquer que le groupe joue pour Jésus, et parle un peu de comment ce Jésus a influencé sa vie et l’a libéré de différentes choses comme la drogue. Un message bien accueilli par les nombreux fans présents.

Malgré le regret que l’album audio n’apporte rien de neuf sous le soleil, Survive, Kaleidoscope est quand même un très bon live, et ce principalement dû au dvd. Un conseil donc pour les fans, l’achat est presque obligatoire. Pour les autres qui voudraient se faire une bonne idée de ce qu’est un “live show” énergique avec Underoath, le même conseil est toujours d’application.

www.underoath777.com
www.solidstaterecords.com
www.toothandnail.com


Share |
Imprimer ce document