Twelve Gauge Valentine - Shock Value (2006)

publié par Lymf le 24 octobre 2006

Solidstate Records, le sous-label musclé de Tooth & Nail a récemment signé pas mal d’artistes pour avoir un peu de sang neuf. Twelve Gauge Valentine est l’un d’eux, donc si vous n’en avez pas encore entendu parler, cela ne saurait tarder (déjà dans cette chronique) vu la large médiatisation du label, mais aussi de leur fausse attitude de « though guys » qui jouent les durs, image sur laquelle ils jouent beaucoup.


Twelve Gauge Valentine - Shock ValueMusique musclée donc pour le groupe, mais encore ? Difficile à dire. Oui, Twelve Gauge Valentine est un groupe dont la musique s’apparente, de près ou de loin, au hardcore, mais nous sommes à mille lieux du NYHC, ou d’un metalcore classique. Pour faire court, on pourrait labelliser l’album comme du « rock ‘n’ roll southern chaotic hardcore »... Rien que ça.

L’ambiance générale de la musique est fortement influencée par des rythmes rock ‘n’ roll, rythmes qui vous donneront d’ailleurs une envie quasi incontrôlable de remuer votre bassin (pour ne pas dire autre chose) tout en marchant, si comme moi vous écouter votre musique pendant vos déplacements. Cette ambiance est renforcée par la voix du chanteur, souvent à la limite du cri, limite qu’il franchit sans hésiter. Cependant, aucune comparaison n’est possible avec des groupes comme Showbread ou encore Silence the Foe.

A cela s’ajoutent des influences du sud des USA (pour les fans de Maylene and the Sons of Disaster dont la chronique est disponible ici), des passages totalement chaotiques et sortis de nulle part, qui n’ont pas grand chose à envier à des groupes tels que The Chariot ou Spitfire, ou encore des breakdowns dignes d’un groupe de moshcore.

On pourrait croire que cet album est une sorte de ramassis de pleins de styles différents, que l’on assemble bout à bout, et pour être honnête, c’est un peu cela, au détail près que cet assemblage est exécuté avec un talent remarquable qui doit être souligné. Là où pas mal de groupes nous auraient fait une musique tellement confuse que nous ne pourrions la comprendre, ni même l’apprécier, Twelve Gauge Valentine s’en sort haut la main pour que leur musique reste néanmoins accessible par une partie du commun des mortels.

Twelve Gauge Valentine : www.twelvegaugevalentine.com
Solidstate Records : www.solidstaterecords.com


Share |
Imprimer ce document