Turbo Hatchet - Metal Worship To The Maximum (2010)

publié par Aifix le 19 novembre 2010

Metal Worship To The Maximum. C’est le titre du premier EP de Turbo Hatchet, le groupe de louange extrême allemand. Avec un titre aussi prometteur, on s’attend à du lourd. Attention cependant, ce disque est une réelle invitation à la prière et ne se contente pas de faire dans le bourrin gratuit.


TH-2010-pochetteLes Allemands semblent assez doués pour la louange musclée. On se souvient évidemment de Snubnose, mais également de Praiser (et Preacher), Suspekt ou des très bons mais regrettés Rapid Rascals. Mais pour autant, les Tubo Hatchet ne doivent pas être confondus avec ces derniers. Car nos 5 gaillards en provenance de la ville de Hof n’essaient pas de toucher les bas fonds de la musique extrême mais plutôt de mêler des éléments empruntés au hardcore et au metal sur des chants de louanges (avec une touche d’ambiance années 80). On sent que le but n’est pas dénaturer le sens de ces chansons mais plutôt de faire ressortir toute la puissance et la portée des textes. Leur dévotion et leur sincérité est palpable, et ça fait plaisir à voir.

Que ça soit en chant clair ou en chant hurlé, dans les solos de guitares ou dans les accompagnements au synthé, chaque note, chaque élément semble être à sa place. Certes c’est un groupe de reprises, mais il y a un tel soin apporté à chaque chanson que ça force le respect. Pas mal de groupes de louange devraient en prendre de la graine. Côté qualité du son c’est tout-à-fait correct, pour ce premier EP auto-produit. Chaque instrument se distingue bien de l’autre.

Concrètement sur Metal Worship To The Maximum on a 7 titres de louange, répartis sur 25 minutes. 2 en allemand et 5 en anglais. La plupart des chansons se ressemblent (inévitablement) mais on remarquera cependant la présence d’une superbe ballade (Herz). Ce poignant morceau nous montre encore que le groupe n’est vraiment pas uniquement doué pour maltraiter des cordes et des fûts. Pour le reste (plus sportif) on a droit à des chants de louange pas révolutionnaires mais efficaces (Take Me, Glory et Anywhere entre autre). Ces titres sont des reprises de groupes comme Obadja ou encore Hillsong United.

Côté artwork, absence de livret. Mais ce n’est pas un drame pour autant car il est assez aisé de trouver les paroles en fouinant un peu sur le web par exemple. La pochette quand à elle présente les membres du groupes dans une vieille voiture décapotable rappelant encore le côté nostalgique et fun du groupe.

Fans de louange musclée : précipitez-vous et achetez ce disque. Vous ne serez pas déçus. Fans de Michael W. Smith : précipitez vous et achetez ce disque... Vous écouterez de la vraie musique !


Share |
Imprimer ce document