Turbo Hatchet

publié par Aifix le 19 novembre 2010

Voici une petite interview de Turbo Hatchet réalisée par e-mail. Un bon moyen d’en connaitre un peu plus sur ce qui pousse nos jeunes gens à faire la musique qu’ils font. Et pour ceux qui ne connaissent pas encore, un moyen de découvrir ce groupe de louange.


THbanniere

Vous êtes un groupe allemand, nos lecteurs ne vous connaissent peut-être pas, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre projet musical ?

TH : Je suis Turbo Hatchet, je joue de la batterie et j’ai choisi le nom.

JZL : Salut les gars. Je suis Joey Zack Logan. Je fais le chant hurlé et j’adore aussi gratter les guitares dans Turbo Hatchet.

DVL : Mon nom est David Van Der Lubbe. Je chante et joue du synthé.

FLT : Je suis Floti Mambosa et j’ai rejoint Turbo Hatchet en dernier. Mais je suis super heureux de cette décision et j’espère vraiment passer du bon temps avec le groupe et avec Dieu.

MRV : Je suis Marvo Judge. Je joue de la guitare basse et je chante aussi un peu.

JZL : Concernant ce projet, on voulait juste faire de la louange dans un genre qu’ON aime.

Turbo Hatchet, pourquoi ce nom ?

JZL : Juste parce que ça sonnait bien.

Depuis combien de temps existez-vous ?

JZL : On jouait depuis des années en tant que simple groupe de louange chez les Jesus Freaks. Mais il y a 3 ans on a décidé de devenir un vrai groupe. En avril 2010 on a eu un nouveau guitariste, Mr. Floti Mambosa.

En commençant ce groupe, quelles étaient vos motivations ?

TH : Louer le Seigneur d’une façon forte décomplexée. Et puis nous adorons jouer différents styles de musique.

Pourquoi avez vous choisis de commencez un groupe de louange plutôt qu’un groupe d’ hardcore/metal avec des lyrics plus conventionnels ?

TH : Comme ça on avait pas écrire les paroles :)

JZL : Certains d’entre nous jouaient déjà dans un groupe de hardcore/metal séculier. Donc on était pas vraiment intéressés par l’idée de commencer un nouveau groupe au départ.

DVL : Et puis on voulait aussi juste jouer de la louange au Freakstock, puisqu’il n’y a plus vraiment de groupes de louange alternatifs maintenant.

Quelles sont vos influences ?

TH : MÖTLEY CRÜE, The Morning After, Limp Bizkit, Steelpanther, Metallica, Whitecross, Sum 41, Groundstaff, Jesus Freaks, xDisciplex AD, For Today, Seventh Star et à peu prêt toutes les productions Facedown Records.

JZL : Panthera, Blessed By A Broken Heart, Alove For Enemies, Life In Your Way et la plupart des groupes que mon pote Turbo Hatchet a cité.

TH-FS2010

Votre louange est plutôt forte et lourde. Comment voyez-vous la louange plus traditionnelle comment on peut en avoir le dimanche matin à l’église ?

TH : La louange traditionnelle d’église avec de l’orgue c’est définitivement pas mon truc. Même si les paroles sont plutôt pas mal.
J’aime bien la louange "soft" pour me rapprocher de cœur de Dieu et pour me sentir remplit de l’Esprit mais souvent la musique en elle-même craint.

JZL : J’suis d’accord avec lui.

Il y a beaucoup de groupes de louange mais très peu qui comme vous s’inspirent du hardcore et du metal. Comment expliquez-vous cela ?

TH : Le metal n’est pas aussi courant et commercial que le rock "soft". Mais pour moi, il n’y a pas de différence entre les groupes séculiers, les groupes chrétiens, ou les groupes de louanges.

DVL : Je pense tout simplement qu’on est très peu car beaucoup de gens n’aiment pas louer Dieu de la façon dont on le fait.

Que diriez-vous pour défendre l’utilisation de la musique extrême pour prier Dieu ?

TH : Pour certaines personnes, ce style peut leur permettre de faire sortir tout leurs problèmes et leur chagrin (mais aussi des choses positives !) Et tu n’as pas besoin d’être discret à cause de ton voisin qui pourrait entendre de ce que que tu dis, ce que tu chantes, ou la façon dont tu pries.

Selon vous, de quoi a-t-on besoin pour faire un bon groupe de louange ?

TH : Des chants de louanges disponibles.

DVL : Étant donné qu’on a jamais vraiment écrit nos paroles, on peut pas vraiment te dire comment écrire de bonnes chansons de louange. Mais je pense que la seule chose dont tu a vraiment besoin c’est de l’amour pour Dieu et le désir de l’exprimer.

JZL : Je pense que si tu essaies vraiment d’écrire une chanson et que cela est difficile pour toi, elle ne sera jamais bonne. Les chants de louange que j’ai écrits jusqu’à présent n’étaient pas prévus. Mais il y a peut-être quelque chose qui peut t’aider. Prends ta guitare, ta batterie, ou un autre instrument. Prie et fais exactement comme David. Les psaumes dans la Bible sont également des chants de louange. Il chante et prie à propos des choses qui l’effraient ou alors de quelque chose qui le rend heureux. Confie à Dieu tes sentiments et tes problèmes. Dis-lui à quel point tu l’aimes. Et écris à quel point il est bon chaque jour. BAM ! La chanson est faite :)

La plupart de vos chansons viennent des Jesus Freaks. Vous sentez-vous proches de ce mouvement ?

JZL : Je vais à une église Jesus Freaks à 60 km de chez moi à peu près tous les samedis depuis 7 ans et demi. C’est là que tout a commencé pour ma part, en ce qui concerne mon envie de faire de la louange.

TH-FS2010

TH : A chaque fois que je suis entouré de Jesus Freaks, je me sens bien et j’ai l’impression d’être à la maison.

Allez vous à une église ou à une église ou à quelque chose qui y ressemble ?

DVL : Il y à un groupe de jeunes appelé Das Loch à Hof, la ville d’où on vient plus ou moins. Dans l’esprit, c’est vraiment proche des Jesus Freaks. On va là-bas pour le culte.

JZL : Et bien sûr, il y a aussi les Jesus Freaks.

Vous avez joué au Freakstock. C’est un gros festival. Avez-vous aimé cette expérience ?

JZL : Ouais ! Le Freakstock c’est super. J’adore les gens qui vont là-bas et chaque année quand j’arrive je me sens comme à la maison. On y a joué la première fois en 2008 à la Coffeezelt. En 2009 c’était le premier concert en tant que Turbo Hatchet. C’était à la Turbinenhalle.

TH : On a eu la chance de louer avec environ entre 100 et 200 personnes (!), c’était excellent ! Alors qu’on jouait, beaucoup d’entre eux ont senti la présence de Dieu... Et c’est pour ça qu’on fait ça.
Selon moi, l’open stage était trop grande. Je préfère les petites salles comme le Knüpperkeller par exemple.

TH-FS2010

Est-ce que certains d’entre vous jouent dans d’autres groupes ?

TH : J’ai joué dans un groupe chrétien de screamo/new school hardcore appelé YOU SLEEP MY DREAM mais on a splitté, il y a plusieurs années. Le groupe que j’ai rejoint en 2009, et qui est mon groupe principal pour le moment, est DEADBEATHERO. Ce n’est pas pour autant un groupe chrétien mais je m’amuse beaucoup avec les gars et le style musical correspond à mes attentes :)

JZL : Il y a 2 ans, j’ai joué dans HIS BLOOD COVERS ME. C’était aussi un groupe de hardcore chrétien. Maintenant je suis le chanteur d’un groupe hardcore/metal/party appelé LIGER. A ce propos, notre guitariste est Floti Mambosa !

FLT : Je joue de la guitare dans Hate Ignition et avec Joey dans Liger.

MRV : Mon groupe de rock indé How To Save A Life a splitté cet été.

Merci les gars pour avoir répondu à ces question. Avant qu’on se quitte, quel est le futur de Turbo Hatchet ? Vous avez des projets ?

TH : On essaie d’enregistrer un second EP ou même un album avec plus de titres dans notre style et peut-être même quelques chansons avec nos propres lyrics. Faire plein de concerts ou tourner en Allemagne ou en Europe ça serait aussi quelque chose de cool. Donc si vous êtes intéressés, faites nous jouer !!


Share |
Imprimer ce document