TruthBeKnown - Stealing stones to build tomorrow (2002)

publié par Marcounet le 12 mai 2005

Une très très bonne surprise sortie des bacs par ce combo... Le label Blood&Ink a à coup sûr pêché un gros poisson. Un son hardcore new school énorme qui devrait ravir les adeptes et convaincre les indécis. Sur le plan textuel : rien à redire, TBK ne se contente pas du minimum, même si en coulisse, il refuse l’étiquette de groupe chrétien par respect envers l’un de ses membres non engagé.


TruthBeKnown - Stealing stones to Build Tomorrow Le secret de fabrication est très simple : accompagnée d’arrangements musicaux diversifiés, solides et efficaces, la voix très expressive s’impose comme le fil conducteur d’un cd admirablement équilibré. Explosif, désespéré, tantôt vindicatif voire lourd ou sévère, le phrasé impeccable donne toute sa splendeur à cette galette sans aucun doute mise en scène par des musiciens avertis.

L’amplitude de ce cd est extraordinaire, surtout lorsque le screamer obtient un renfort décisif et salutaire. En effet, une seconde voix, chantée vient soutenir le besogneux brailleur, en ajoutant du relief par son spleen, sa langueur ou parfois, comme dans "By the Flames" par son intransigeance affirmative. Dans d’autres titres, les questions-réponses entre les deux sont somptueuses.

Vous l’avez compris, TBK nous propose un travail d’orfèvre, accompli et précis. La tendance new school dans tous ses meilleurs états en somme. Créatif, "tactile" et fort inspiré ce groupe gagne assurément a être connu.


Share |
Imprimer ce document