Though Solace - The World On Standby (2009)

publié par Tobor le 29 mai 2009

Cet album produit par Tim Hammill chez Strike First Records est le premier que Through Solace sort sur ce label. Alors jugeons, au fil des 12 titres, l’évolution du groupe.


Le quintet qui nous vient du Pays de Galles nous offre un album en digipack dont l’artwork a été réalisé par Dave Quiggle. Habitué de la scène, Quiggle propose un artwork de qualité assez sobre mais frappant. Mais quittons l’aspect visuel de l’album pour nous pencher sur son contenu musical puisque c’est ce qui nous intéresse.
Une pierre de plus jetée dans l’océan du metalcore diront certains. Il est vrai qu’au niveau du style, le groupe n’est guère innovant, on peut toutefois relever post-hardcore metalcore et screamo viennent se mêler dans cet opus. Pour le bonheur des amateurs du genre, ceci accouche d’une certaine originalité et diversité tout au long des morceaux qui défileront. Voix claire et scream sont présent sur tous les morceaux. Quant au point de vue instrumentation, on ne peut pas noter un riff que l’on conservera en tête et que l’on chantera encore dans dix ans. Un certain manque d’originalité pourrait être reproché aux Gallois. Néanmoins, ils jouent bien, font des bons morceaux dans leur style et nos oreilles sauront l’apprécier.

Passons au contenu littéraire de l’album. L’aspect digipack nous exempte de petit livret, en effet les paroles sont affichées sur plusieurs faces de l’album, les puristes auront peut-être du mal à apprécier mais pour une fois, l’ensemble de la pochette est mise à contribution. The World On Stanby, le groupe nous exprime par là le fait que le monde semble être en attente, qu’il n’est pas encore complètement éveillé et qu’il attend pour trouver la vie et chacun cherche selon ses possibilités. C’est le fil conducteur de l’album. Through Solace parle beaucoup en métaphores sans forcément mentionner Dieu mais on sent qu’il est derrière les paroles de chaque morceau.

We will open up our eyes to see the face of life, You will lead us through the gates to see the truth inside. You created every life and as we die, two thousand years will flash before our eyes.

(Nous ouvrirons nos yeux pour voir le visage de vie, tu nous pousseras au travers des portes pour voir la vérité à l’intérieur. Tu as créé chaque vie et quand nous mourons, deux mille ans étincelleront devant nos yeux.)

En résumé, Through Solace nous offre un album de bonne facture qui ne se démarque certes pas par son originalité mais l’ensemble reste malgré tout diversifié et plaisant à l’écoute. Les amateurs d’Underoath ou de Cult Of Luna sauront en apprécier pleinement la valeur.

Pour écouter c’est ici


Share |
Imprimer ce document