Judgement Day - The Altar (2015)

publié par Aifix le 3 février 2015

Judgement Day est une formation qui au premier abord peut faire peur : le chanteur a une carrure de boxeur, une barbe aussi longue que Panoramix, il y a une tête de mort enflammée sur la pochette du disque et en plus le groupe est plutôt démonstratif quand à son straight edge... Bienvenu dans l’univers de Judgement Day qui est à peu près l’antithèse du groupe de pop qui anime la louange le dimanche matin dans votre église.


Après une démo plutôt remarquée en 2013, Judgement Day nous présente aujourd’hui un 6 titres nommé The Altar. Mais tout d’abord, de qui s’agit-il ? Un petit rappel s’impose. Né il y a quelques années dans le sillon de groupes comme Dynasty ou Isolation AD, Judgement Day s’est fait connaître petit à petit dans la scène hardcore du sud de la Californie. La magie des réseaux sociaux aidant, nous avons suivi son évolution à distance. Si bien que l’on peut dire aujourd’hui que le disque que nous avons entre les mains est signe d’une maturation et d’une certaine manière, d’un travail de longue haleine.

Au niveau du style on est entre le hardcore et le metalcore. Pour être plus précis, Judgement Day a une recette et l’applique quasi systématiquement à tous les morceaux. A savoir, nous servir quelques parties typiquement hardcore avant de nous assommer avec des parties plus lourdes les unes que les autres. Seul le morceau « Rise » fait exception à la règle en proposant 32 secondes de furie plutôt punk (en comparaison du reste du disque). Mais en dehors de ça, on retrouve constamment un désir de ralentir les compositions, comme pour nous faire plonger dans la noirceur épique qui caractérise l’univers du groupe. Les parties mélancoliques viennent d’ailleurs appuyer cette impression. Un rapide coup d’œil au lyrics renforce d’autant plus notre sentiment...

Donc en gros, Judgement Day c’est un groupe chrétien qui parle de mort et de guerre spirituelle, le tout à travers une musique sombre qui semble dénuée d’espoir. Je vous avais prévenu qu’on était loin de la louange du dimanche matin hein...

Mais sorti de ce premier constat, il faut bien reconnaître que dans leur genre, nos petits californiens font plutôt bien leur taf’’ ! Levi, le chanteur, sait poser ses parties efficacement sans en faire des tonnes non plus. Il est d’ailleurs accompagné par un joli panel d’invités : Chad Paramore de Messengers, Noah Friend de World Of Pain et Brandan Schieppati de Bleeding Through. Rien que ça ! Pas grand chose à redire au niveau de la production : les instruments ressortent comme il le faut et on rentre facilement dans l’atmosphère que le combo essaie de nous partager.

En définitive, The Altar est un disque qui pourra sans trop de problèmes plaire aux fans de hardcore métallique. Pour ceux qui recherchent plutôt les sonorités punk, rien n’est moins sûr... Les amateurs de metalcore pur et dur ne devraient, quand à eux, pas être trop dépaysés. Les plus curieux qui voudraient eux-mêmes se faire un avis peuvent écouter les titres sur le bandcamp du label On The Attack. Et pour ceux qui sont déjà convaincus, le CD est aussi disponible en précommande sur le shop du label.


Share |
Imprimer ce document