Talkshow avec Kutless et HB @ Solid Fest 2009 (Bulach (31.10.09))

publié par Marcounet le 9 novembre 2009

En-dehors de leurs performances scéniques, les groupes programmés au Solid Fest participent également à une série de questions – réponses sur la scène Lounge. Dans une atmosphère particulièrement détachée et dans la bonne humeur, le public jouit d’une proximité rare avec les artistes. Eternel.ch a suivi pour vous les prestations de Kutless et HB.


Kutless

Qu’est-ce qui vous rend si sûrs que Dieu est vivant ?
Il y a plein de raisons qui nous poussent à croire que Dieu est vivant. Que l’on soit dans de bonnes situations ou dans de mauvaises passes, la présence de Dieu est manifeste. Il y a plein d’émotions ou de contrecoups qui peuvent nous privés de la présence de Dieu. Mais Dieu nous promet la paix. Et la paix provient de l’amour qu’Il nous donne.

Peux-tu nous donner des exemples lorsque tu as expérimenté cette paix dans un moment difficile ?
Oui, j’avais perdu une personne très proche et je ne savais pas vraiment à quoi elle en était avec Dieu. Dieu m’a donné sa paix en cette circonstance et m’a convaincu que cette affaire se réglait entre mon proche décédé et lui-même. Que je n’avais pas à supporter ce fardeau. J’ai mis ma confiance en lui.

Autre chose à partager ?
Oui, dans une société où l’on se fait beaucoup de soucis pour l’avenir, pour des problèmes matériels et financiers, il est parfois important de se souvenir que Dieu nous promet une éternité magnifique, entourée de Sa gloire et que tout ce qui se passe sur terre n’est que temporaire.

Si Dieu venait te dire qu’aujourd’hui tu devrais vivre une journée sans lui, quelle serait ta réaction ?
Je ne peux même pas m’imaginer cela. On parle d’un Dieu si bon qu’il a sacrifier son fils unique afin de restaurer notre relation avec lui. Impossible pour moi de m’imaginer être coupé de cette relation. Et je suis reconnaissant que nous n’ayons pas à devoir faire face à cette situation.

Si quelqu’un venait un jour vous dire que Dieu n’existe pas, comment réagiriez-vous ?
Je crois qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour se rendre compte que Dieu existe. Par exemple, lorsque l’on voit les merveilleux paysages qu’il y a en Suisse, il est impossible de nier l’existence de Jésus. Il y a plein de choses que l’on a de la peine à comprendre, par exemple, le système solaire. Mais je sais au fond de mon cœur que Dieu existe. C’est juste impossible pour moi de croire que Dieu n’existe pas.

Comment êtes-vous devenus chrétiens ?
Je suis né dans une famille chrétienne, et j’ai grandi dans l’église. A l’âge de 15 ans, j’ai remis mon existence entre les mains de Dieu. En maintenant, jour après jour, je continue de mettre ma confiance en lui et nous poursuivons notre relation.
J’ai décidé de suivre Jésus lorsque j’avais 3 ans. Mon père m’a demandé si je voulais vivre avec Jésus et j’ai accepté. Lorsque j’avais 2 ans mon père m’avait posé la même question et j’avais répondu : Non !

Est-ce que tu as déjà eu l’impression, à un moment de ta vie, que Dieu ne s’intéressait pas à toi ?
Non, j’ai vécu dans un ménage chrétien avec un papa pasteur. Ce dernier m’a toujours expliqué pourquoi on croyait en Dieu dans la famille. Il a été un bon guide dans mon chemin de foi. Ma foi a toujours été forte, ce qui fait que lorsque j’ai vécu des périodes de tentations, j’ai tenu ferme. J’ai vu autour de moi des gens qui ont choisi de vivre sans Dieu et je suis heureux de ne pas avoir à mener une vie similaire à la leur.
Pour ma part, je suis extrêmement heureux que Dieu m’ait choisi pour vivre avec lui une vie extraordinaire.

Si vous saviez que Dieu revenait demain, joueriez-vous quand même le concert ce soir ?
C’est une excellente question. Je pense que oui. Le fait de jouer notre musique dépasse le cadre du hobby pour nous. Nous obéissons à l’appel que Dieu a placé sur nos vies et nous espérons que chaque show est une occasion pour Dieu d’avoir un impact dans des existences.

Lorsque vous composez une chanson, par quoi commencez-vous ? La musique ou le texte ?
De manière générale, nous commençons par le texte et ensuite nous essayons de trouver la musique qui y colle le mieux.

HB

A la chanteuse A quoi avez-vous pensé en tout premier lieu, lorsque vous avez su que vous veniez jouer en Suisse ?
La première chose que nous avons eu à l’esprit a été : « Chocolat ! »

Au guitariste Si vous deviez passer un long trajet à côté d’elle en avion, de quoi discuteriez-vous ?
Probablement de guitare. On dormirait aussi sans doute un moment. Et puis peut-être qu’on parlerait de chiens. Dans le groupe, on aime tous les chiens.

A la chanteuse Quelle est la mission d’un groupe chrétien de hard music en Finlande, au jour d’aujourd’hui ?
C’est pas tous les jours faciles de partager l’évangile, mais notre musique est un bon moyen. Le hard rock est très en vogue dans notre pays et il s’agit probablement du moyen le plus sûr pour atteindre les jeunes.

Au pianiste Qu’est-ce qui vous passionne dans votre musique ?
J’aime l’harmonie et le côté mélodique. J’aime beaucoup chanter et apprécie l’atmosphère de nos chansons.

A la chanteuse Qu’est-ce qui vous ferait arrêter de jouer. Qu’est-ce qui vous ferait quitter le monde de la musique ?
Evidemment, il y a des hauts et des bas lorsqu’on joue dans un groupe. Il y a des jours où la motivation fait presque défaut, mais le plus souvent, on se dit, c’est vraiment génial, c’est ce que j’ai envie de faire de ma vie.

Si le groupe splittait, que feriez-vous ?
Actuellement nous partageons l’évangile au-travers de notre musique. Nous touchons particulièrement les jeunes en Finlande. Je crois que continuerais d’évangéliser cette jeunesse par d’autres biais. Toutefois, nous avons beaucoup bourlinguer pour arriver au point où nous en sommes aujourd’hui avec le groupe. Tout est entre les mains de Dieu, mais je ne pense pas que dans l’immédiat, nous soyons appelés à faire autre chose. Nous arrêterons lorsqu’il nous en donnera l’ordre.

Et si Dieu venait jouer dans votre groupe…
Il serait sans doute le guitariste le plus rapide du monde.

Si Dieu venait vous trouver pour vous dire à quel point il est fier de votre travail, comment accueilleriez-vous ce compliment ?
On espère évidemment qu’il trouve qu’on fait un bon job. Nous sommes des humains et nous commettons inexorablement des erreurs. On ne sait pas ce que Dieu pense en détail de nous, mais par contre, on sait que quoiqu’il en soit, il nous aime. On souhaite qu’un jour Il nous dise qu’on a bien effectué notre route sur le chemin qu’Il avait tracé pour nous.

Qu’est-ce qui vous rend si sûrs de suivre le bon chemin ?
Durant notre cheminement, Dieu ne nous a jamais laissés tomber. Il nous a ouvert les bonnes portes au bon moment afin que nous puissions continuer de progresser. Et nous sommes convaincus que nous pouvons aller de l’avant.

On compare souvent votre musique à celle de Nightwish, qu’en pensez-vous ?
Nous ne connaissons pas spécialement Nightwish, mais nous sommes particulièrement fiers qu’on nous compare à un groupe aussi respecté sur la scène.


Share |
Imprimer ce document