Stryper - Second Coming (2013)

publié par Marcounet le 11 mars 2013

Ah qu’il est difficile de vouloir chroniquer un album de Stryper sans glisser dans l’émotionnel. Les premiers opus méritoires des "yellow & black" sont sortis alors que les plus ouvertes des églises se demandaient si le rock était réellement et fatalement, forcément satanique... Et que votre serviteur finissait son école primaire... Alors, quand Stryper s’évertue à faire du neuf avec du vieux, ça remue quand même !


Bref qu’écrire de cet album si bien nommé Second Coming ? Pas grand-chose et plein de trucs à la fois ! Tout d’abord, il convient de ne pas contourner la vraie raison de cette sortie : les droits musicaux. C’est en effet dans ce but ultime que Stryper a réenregistré ces titres issus uniquement de ses trois premiers albums.

L’ère numérique ayant apporté son lot d’améliorations considérables et nos vieux briscards jouant les yeux fermés, guitares dans le dos, leurs classiques, il est évident que les titres ré-exécutés claquent mieux que les originaux. Au final, Stryper propose un son plus profond, plus épanoui sans trahir sa marque de fabrique. Oui oui, l’ensemble porte bel et bien le seau des "zébrés".

Au chapitre nouveautés, on en enregistre deux : les titres Bleeding from the Inside out et Blackened. Sans surprise, tous deux se marient bien avec le reste de l’album, Stryper ayant pris la bonne décision d’écrire des chansons épousant leur tradition glam.

Les fans de la première heure dégusteront sans modération ce opus dépoussiérant les tubes du passé. La voix de Michael Sweet ne s’est pas éraillée au fil des ans quant au doigté du guitare-hero Oz Fox, il est toujours aussi impressionnant. Portés par la base rythmique de Timothy Gaines (de retour dans le groupe) et de Robert Sweet, le combo fait feu de tout bois, avec brio. En passant en revue les albums originaux The Yellow and Black Attack, Soldiers under Command et To Hell with the Devil, on regrettera peut-être les absences notables des ballades Together as one et Honestly.

Quant à vous, nos jeunes lecteurs... Saisissez l’occasion de parfaire votre culture et votre historique du metal chrétien en vous jetant sur Second Coming. Sans un groupe de l’envergure de Stryper et sans les murs abattus par le combo californien, il y a fort à parier que l’industrie du disque se moquerait encore des "spirit-filled bands" et que les églises continueraient d’appeler le metal, musique du diable...

Second coming sortira le 22 mars prochain sur le label Frontiers.


Share |
Imprimer ce document