The Old Timers - Spiritus Sanctus (2013)

publié par Tobor le 14 janvier 2014

The Old Timers ; la dernière fois qu’ils ont fait une apparition dans nos colonnes, c’était au travers d’une interview très riche accordée lors de leur passage au Cornerstone Festival en 2012. On retrouve aujourd’hui la formation Sud-africaine pour la sortie de leur troisième essai intitulé Spiritus Sanctus que nous fait parvenir Thumper Punk Record !


Lors de l’interview sus-mentionnée, on apprenait notamment que The Old Timers était formé par deux musiciens vivant à douze heures l’un de l’autre ! On devine dès lors que le processus de composition et d’enregistrement d’un album doit être l’issue d’un travail de longue haleine avec sont lot de complications. Aussi, on se réjouit de pouvoir entendre à nouveau le résultat de leur travail !

Spiritus Sanctus est un album très concentré, à peine plus de onze minutes au compteur. Mais cela n’enlève rien à sa qualité largement privilégiée à la quantité (et on peut le comprendre). Dans une industrie musicale noyée sous les projets de groupes en tout genre, il est bon de poser l’oreille sur ces sept pistes certes courtes, mais qui vont droit au but. Il n’est pas étonnant de voir figurer Minor Threat dans leurs influences. The Old Timers joue un punk-hardcore sans fioritures et ça fait du bien ! On reste très proche du punk, ici pas de breakdown mais de nombreux sing along sur une musique rapide et énervée. On peut reprocher un mixage un peu lisse rendant les morceaux moins percutants qu’ils pourraient l’être, mais c’est un des rares bémols de cet essai.

On a pu voir en interview que leur chanteur n’avait pas sa langue dans sa poche et ça s’en ressent dans les paroles de cet opus. The Old Timers n’hésitant pas à parler de sa foi et de ses convictions religieuses tout au long des différents morceaux. On y retrouve des chants de louange à l’image de Axios qui clôt l’album scandant ce refrain :

Holy, holy, holy, is the Lord God Almighty, who was and is and is to come !
Holy, holy, holy is the LORD of hosts ; the whole earth is full of his glory !

A l’opposé, la piste d’ouverture Mammon est beaucoup plus engagée, nous rappelant ces paroles de Jésus enseignant que l’on ne peut servir Dieu et l’argent à la fois.

En tous points, Spiritus Sanctus ne fait pas de concession et c’est en cela qu’il est agréable à écouter. Sans oublier non plus qu’il n’est pas dépourvu de musicalité ! L’auditeur étant vivement encouragé à reprendre les refrains à tue tête, de préférence dans sa voiture, histoire de ne pas déranger les voisins !

The Old Timers :
- sur Facebook
- sur Reverbnation

Thumper Punk Record


Share |
Imprimer ce document