The Old-Timers - Soli Deo Gloria (2012)

publié par Aifix le 14 octobre 2012

Le moins que l’on puisse dire, c’est que The Old-Timers est un groupe hors du commun. Le chanteur est anglais et vit en Afrique du Sud. Le guitariste, qui fait aussi office de bassiste, vit aussi là-bas, mais à douze heures de route du chanteur. Enfin, le batteur vit aux USA. Autopsie de leur premier album Soli Deo Gloria, sorte d’ovni dans le petit monde du punk chrétien.


The_Old_Timers-2012 C’est tout nouveau et ça sort sur le label très productif Thumper Punk. Et pourtant, les Old-Timers se démarquent quelque peu des autres groupes du roster. Tout d’abord c’est les paroles qui frappent. L’engagement nous rappelle Minor Threat. La radicalité, elle, nous fait penser à Officer Negative, ou encore Preacher et Praiser plus près de chez nous. Pas la peine de tergiverser, à travers les 14 pistes de ce premier album, il n’y en a que pour Dieu. On retrouve en fait des morceaux de louanges entrecoupés de réflexions pertinentes sur le monde : dans Posi Isn’t Enough c’est un appel à dépasser la « Positive Mental Attitude », chère à certains groupes séculiers, ou dans Prescribed Rebellion il s’agit d’un constat assez sombre des fêtes adolescentes (un des meilleurs titres de l’album à mon avis). Pas de compromis du côté des lyrics donc. Dans le booklet, on retrouve systématiquement les références bibliques pour chacun des textes. On sent un soin tout particulier de ce côté-la. Cependant, si le côté "prêche" c’est pas votre truc, Soli Deo Gloria risque de vous ennuyer quelque peu...

Car ils n’y vont pas de main morte les Old-Timers ! En 24 minutes seulement, ils arrivent à nous boucler un album qui ressemble à une rencontre entre Minor Threat et Officer Negative, comme expliqué plus haut. L’accent "british" du chanteur, rappelle lui, les heures de gloire du punk anglais. En bref, ça va vite, c’est énervé et ça a des choses à dire. La production, quand à elle, est impeccable. Tout les instruments ressortent bien, il n’y a vraiment rien à redire de ce côté la. Ça sonne très professionnel et on croirait presque entendre un groupe signé sur un label plus reconnu comme Strike First par exemple.

L’album met tout de même un peu de temps à démarrer vraiment et je lui ai préféré la deuxième partie à la première. Cet opus forme donc un ensemble de compositions un peu inégales mais qui vaut clairement le détour. Pour un projet monté un peu sur un coup de tête, avec des musiciens qui composent à distance, sans jamais se rencontrer ensemble, le résultat est quand même assez convaincant ! A notez, que la totalité des profits réalisés par la vente de cet album iront à Siloam Christian Ministries, le ministère auquel Dave, leur chanteur, participe actuellement en Afrique du Sud.

A ce propos, une interview avec ce dernier est à venir prochainement. Restez à l’écoute !


Pour commander Soli Deo Gloria
The Old Timers sur Facebook


Share |
Imprimer ce document