RED (CRN 2006)

publié par Lymf le 6 février 2007

RED, probablement l’un des groupes les plus intriguants de ce vendredi, RED, dont le nom n’a d’autre signification qu’un rapport étroit avec le sang de Jésus versé à la croix. RED, est en quelque sorte l’Evanescence chrétien.


En juin dernier sortait sur le label Essential Records un album intitulé « End of Silence », par un groupe nommé RED, dont personne n’avait entendu parler avant. Bien que ce ne soit pas la signification du titre de l’album, ce dernier a néanmoins brisé le silence sur ce groupe, devenu l’un des incontournables de la scène Neo Metal chrétienne. Ce boum n’est pas anodin. Certes, le groupe n’avait donné presqu’aucun concert, mais l’album a été retravaillé de fond en comble pendant près de deux ans, le groupe remodelant mélodies, paroles et titres.

En tournée quasi non-stop depuis plusieurs mois, Red débarque donc en Allemagne pour la toute première fois, et le plaisir de leurs fans de ce côté de l’Atlantique est aussi grand que le leur, malgré le fait qu’ils passeront au final plus de temps dans l’avion que sur le vieux continent.

Ma curiosité pour le groupe, déjà présente avant d’arriver sur place, a été amplifiée par les quelques déclarations du groupe lorsque j’ai rencontré ses membres à peu près deux heures avant leur concert.

« On a aussi grandi en tant que groupe dans la capitale américaine de la musique chrétienne, et l’on voulait arriver sur scène comme si on avait toujours joué dans cette formation. On n’a jamais fait de tournée auparavant, donc en tant que nouveau groupe à Nashville on voulait vraiment en faire une base : Le premier concert qu’on a fait, les gens devront se demander « Wow, d’où est-ce que ces gens sortent ? » donc à part l’enregistrement, nous n’avons fait que répéter, constamment. »

« On va vraiment essayer de faire un bon concert ce soir car c’est notre chance de faire une bonne impression de ce côté de l’océan et peut-être se faire inviter à nouveau. Ça va aussi être plus difficile parce qu’en général, nous n’avons pas de câbles entre nos guitares et les amplis, donc on peut vraiment faire les fous et les faire tourner, mais ce soir, on ne pourra pas. Mais on fera de notre mieux avec ça. »

Bref, j’avais pas mal d’attentes à leur sujet, et il me fallait trouver une place de choix pour profiter pleinement de leur concert. Petit conseil pour l’avenir : si un jour, vous souhaitez apprécier pleinement le concert d’un groupe très en vogue, surtout ne choisissez pas le premier rang ! J’ai passé les trois premières chansons à me battre pour ne pas me blesser contre la scène, tellement la foule (une salle comble) se pressait, poussait, voire donnait des coups dans le dos pour essayer de passer. Ces quinze premières minutes ne m’ont permis que de voir le maquillage inutile et laid du chanteur, et de faire grandir en moi une frustration de ne pas pouvoir écouter le concert. Te veel is te veel comme on dit chez nous. Après trois chansons, je me suis tant bien que mal frayé un chemin dans la foule pour me diriger vers un endroit plus calme. Mais le mal était fait. Cet énervement intérieur provoqué par une meute d’ados en folie m’avait envahi et m’empêcha de profiter de ce qui aurait pu être (et l’a peut-être été pour certains) l’un des moments forts du festival.

Et ce n’est pas faute au groupe d’avoir essayé, avec une prestation scénique d’une haute qualité, une exécution des chansons sans fautes ou presque, et des paroles profondes, parlant des problèmes par lesquels ils sont passés et par lesquels nous passons peut-être, montrant la solution en Jésus. Beaucoup d’efforts que je n’ai malheureusement pas pu apprécier à leur juste valeur.

Espérons pour les autres qu’ils ne partagent pas tous ma frustration. Toujours est-il que le groupe est à l’heure qu’il est parti pour de nouveaux horizons. En projet pour 2007, un hypothétique nouvel album, une envie de revenir en Europe, mais également plus de festivals dans le marché régulier afin d’atteindre plus de personnes dégoûtées de l’église ou simplement pas intéressées, pour leur montrer une autre façon de voir la foi et Dieu, ce qui est le but premier du groupe.


Share |
Imprimer ce document