Payable on Death [P.O.D.] - When Angels & Serpents Dance (2008)

publié par Marcounet le 15 juillet 2008

L’arrivée de Marcos Curiel à la guitare laissait diverses pistes ouvertes quant au contenu de When Angels & Serpents. Le retour du guitariste originel à la place du guitar hero Jason Truby apportait son lot d’interrogations quant à ligne que suivrait P.O.D. dans sa nouvelle production.


P.O.D. - When Angels & Serpents DanceA dire When Angels & Serpents Dance explore diverses directions tout en restant fidèle à sa trame habituelle composée de rock un peu musclé, teinté d’une once de new metal et de groove. Dès les premiers accords d’Addicted, on reconnait aisément les consonances propres à P.O.D… Du moins celles que le groupe véhiculent depuis Satellite. Les fans de la première heure et du son rapcore-punk-reggae n’ont donc rien à attendre de cet album.

Pour la deuxième et troisième vague de fans par contre, When Angels & Serpents Dance comprend tout des ingrédients qui ont pu les séduire dans Sattelite, Self-Titled ou encore Testified. Aux ballades, succèdent morceaux groovies et titres alternatifs. Ce bel assemblage ne tourne toutefois pas en circuit interne, puisque parfois, P.O.D. montre les dents en parsemant son travail de quelques parties plus musclées et rageuses.

Bref, P.O.D. connait bien la recette de ses précédents succès et ne se fait pas prier pour l’appliquer à son nouvel album, produit par Ino Records, du groupe Columbia Records. Au final l’ensemble tient parfaitement la route. Les fans de Soundgarden et des Red Hot Chili Peppers pourraient même y trouver leur compte.

A noter encore les participations de Page Hamilton (Helmet) sur God Forbid et de Mike Muir (Suicidal Tendencies) sur Kaliforn-Eye-A. Au niveau des paroles, Sonny Sandoval et son équipe sont toujours aussi engagés socialement et n’hésitent pas à référer à leur solution : Dieu. Très sobre, l’habillage du cd met en scène un portofolio relativement efficace.

Données techniques :
Label : Ino Records
Liens : www.payableondeath.com / www.inorecords.com


Share |
Imprimer ce document