No Innocent Victim - To Burn Again (2005)

publié par Frère Informatique le 11 novembre 2005

Non, je ne vous cacherai pas le plaisir que j’ai eu à découvrir le nouvel opus de No Innocent Victim. En 2002 ma déception avait été de taille lorsque le groupe avait décidé d’arrêter après 10 années passées à distiller sur les scènes internationales son NYHC assorti d’un discours chrétien engagé. De plus leur album « Typping The Scales » se démarquait des précédents par un son beaucoup plus metal. Cette galette ne pouvait décemment pas être considérée comme un aboutissement. Comme beaucoup d’autres fans, c’est donc avec joie, espoir et une certaine appréhension que j’ai accueilli l’annonce de cette reformation.
Malgré tout un doute subsistait, ou plutôt une certaine crainte d’être déçu... est-ce que NIV privilégierait une approche plus « metal » en abandonnant progressivement le bon gros son NYHC qui a fait la légende du groupe... Que nenni ! Les rois californiens du hardcore sont bel et bien de retour !


No Innocent Victim - To burn again To Burn Again est définitivement l’album le plus abouti de No Innocent Victim et probablement la plus grosse production du label Facedown . Les anciens et les nouveaux fans ne seront pas déçus par les 14 pistes que comporte cette galette. En effet, aux compos NYHC qui nous rappellent l’album « Flesh & Blood » s’ajoutent des morceaux plus moshcore ; l’arrivée des deux ex x Disciple x, Dave Quiggle (guitare) et Neil Hartman (basse) n’y est certainement pas étrangère. Les vocalises puissantes de Jason Moody, le jeu de guitare de Tim Mason et l’excellente prestation de Jason Dunn aux fûts n’ont pas fini de transformer vos salons en dancefloors.

Les reprises « Stand », « Open » et « Paid In Full » mises à part, je retiendrai surtout les titres « To The Death » et « Ready To Fight ». Du bon gros son à la x Disciple x pour le premier et un chouette youth crew style dans ta face pour le second.

Les paroles sont, comme par le passé, positives, sincères et inspirées. Un bon antidote aux groupes pseudo-chrétiens qui n’osent pas s’afficher.

Bref, No Innocent Victim nouvelle mouture, c’est la grande classe ! A quand le prochain album ?


Share |
Imprimer ce document