Strengthen What Remains - Justice Creeps Slow (2015)

publié par Aifix le 19 juin 2015

On ne présente plus les Strengthen What Remains ! Après deux albums, d’innombrables tournées aux USA et deux tournées en Europe, on peut dire que le groupe en provenance de Floride s’est imposé, au fil du temps, comme l’un des poids lourds du hardcore chrétien. Alors pourquoi sortir aujourd’hui un EP et pas un LP, me direz-vous ? Et bien parce que ce 6 titres est là pour présenter des nouvelles compos qui démontrent une évolution dans le son du groupe... Explications.


SWR-2015Si vous aviez un a priori négatif sur Strengthen What Remains, c’est peut-être le moment de revoir votre jugement. Oubliez le groupe qui jouait un hardcore tantôt rapide tantôt lourd et qui peinait à trouver sa niche... Le nouveau Strengthen What Remains a choisi son étiquette : celle du hardcore-metal façon années 90. Pensez Earth Crisis ou All Out War. Certains riffs de « Rewriting The Past » (assurément l’un des meilleurs titres du disque) feront même penser à Shattered Realm ou encore à leurs amis Floridiens Blistered. Les nouvelles compos du groupe permettent donc à la formation d’explorer ce style qui lui va comme un gant !

A mon sens, le groupe n’a cessé de progresser, au fil des années, pour atteindre aujourd’hui un niveau tout à fait intéressant pour les amateurs de gros son que nous sommes. Justice Creeps Slow est sans doute son meilleur disque et cela pour de multiples raisons.

Tout d’abord la première chose qui frappe c’est la qualité de l’enregistrement ! Bien que le précédent LP possédait un son correct, ici l’enregistrement est clairement d’un autre niveau. Dès le premier titre, on comprend vite que tout a été mis en œuvre pour donner un côté lourd et sombre à ces nouveaux morceaux. Le potentiel du groupe semble enfin avoir trouvé une production qui lui rende hommage et on a enfin l’impression de pouvoir apprécier à sa juste valeur la rage et le désir de révolte que veut nous transmettre Strengthen What Remains.

Les compos en elles-mêmes, comme on l’a dit, sont cohérentes en se concentrant sur l’influence hardcore-metal. Rien à redire à ce niveau là.

Par ailleurs, j’aimerais vous parler plus précisément des paroles, bien que le label ne nous ait malheureusement pas communiqué les textes. Je ne pense tout de même pas me tromper en vous disant que le message est dans la continuité de leur LP Turning A Blind Eye, à savoir orienté vers la dénonciation de l’injustice sociale. Les critiques concernent ce qui se passe partout autour de nous, et en premier lieu dans l’Église. Le groupe a toujours eu des positions claires en ce qui concerne le racisme, l’homophobie ou l’avidité des hommes, et ne manque pas une occasion de le rappeler. Il faut dire qu’au pays de l’Oncle Sam, il y en a des choses à dénoncer... En définitive, le message du groupe pourra être entendu de tous. Il percutera les chrétiens en les mettant face à certaines de leurs incohérences, tout en interpellant les militants et en leur demandant : les luttes sociales, une affaire purement politique ou aussi une question morale ?

La pochette, enfin, s’inscrit dans cette logique en proposant un visuel engagé et lourd de sens. Là encore, on retrouve ce côté années 90, et on pense inévitablement à la vague des groupes vegans influencés par le hardcore-metal.

Les Strengthen What Remains franchissent une étape et viennent clairement démontrer un savoir faire avec ce disque puissant et percutant. Espérons qu’il leur ouvre davantage de portes et que le groupe puisse être reconnu à sa juste valeur et pas comme « des chrétiens qui font du christian-core » comme on peut parfois l’entendre ici et la.

Au cas où ça ne serait pas encore assez clair, Justice Creeps Slow est tout simplement indispensable pour tout bon fan de hardcore-metal façon années 90. Ça sort chez Blood & Ink en vinyl ou en numérique sur le bandcamp du label.


Share |
Imprimer ce document