Pistis In Him Alone (Freakstock 2006)

publié par Fabien le 20 août 2006

C’est au lendemain de leur dernier concert que nous avons retrouvé Tobe, l’un des deux "screamers" de Pistis In Him Alone, dans les gradins de l’hippodrome de Gotha-Boxberg. Nous nous sommes entretenus avec lui au sujet de son groupe, ainsi que de la scène hardcore allemande.


Tobe de Pistis In Him Alone
- xfabx (Eternel.ch) : Est-ce que tu pourrais tout d’abord te présenter, et présenter le groupe, pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?
- Tobe : Nous sommes Pistis In Him Alone, nous nous appelions à l’époque seulement Pistis I.H.A, mais nous avons décidé d’utiliser le nom complet, pour éviter que les gens soient troublés par la fin du nom, donc nous avons décidé d’utiliser la forme complète "In Him Alone". A propos du nom en lui-même, Pistis est un mot grec, qui n’est pas vraiment un mot auquel on est habitué, mais il a une belle signification. C’est la foi, mais aussi la confiance, et je crois un peu l’amour, donc différentes significations. Et In Him Alone (en Lui seul) fait référence à Jésus-Christ, donc ça, en gros, c’est notre nom. Nous sommes 6 membres, ou plutôt nous étions 6 membres, puisque nous avons joué notre dernier concert hier soir. Martin à la guitare et à la composition, Peter à la batterie, qui est le frère de Martin et qui compose également à la guitare, donc ce sont eux qui écrivent les morceaux. Ensuite, il y a Christophe, un des crieurs ("shouters"), et moi, Tobe, le 2e, je chante aussi un peu, de temps en temps, pour que ça reste intéressant (rires), et enfin Bernd le bassiste, et Roland le 2e guitariste. Personnellement, j’ai été dans le combo pendant 4 ans, le groupe, lui a duré de 2002 a 2006. Je crois que c’est Martin, Peter et Christophe qui ont commencé le groupe avec mon frère, qui jouait à l’époque de la basse, mais qui est maintenant dans le hip hop.

- xfabx : Vous avez joué votre dernier concert hier soir, pourquoi avoir choisi le Freakstock pour terminer votre carrière ?
- Tobe : Eh bien, venir au Freakstock, c’est toujours revenir à la maison, et je sais que les autres se souviennent de la première fois, quand ils ont joué sur la Talent Stage, tout sentait la merde, dans ces vieilles tentes de l’armée. Ils ont fait leurs premiers concerts ici, et on peut vraiment voir les progrès du groupe, quand on regarde les différents Freakstocks auxquels on a participé. Ici, les gens se soucient vraiment de vous, et ne sont pas seulement là, à vous regarder en coin et à ne pas savoir ce qu’ils doivent attendre d’un groupe chrétien, les gens sont vraiment chaleureux. En fait, si on est là, c’est surtout en remplacement d’Alove For Enemies, qui ont dû annuler leur tournée, à la base, nous ne pouvions pas jouer comme nous étions déjà au programme l’année dernière (NDX : normalement les groupes n’ont pas le droit de faire plus de 2 FS d’affilé, je sais pas s’ils ont fait une exception... A vérifier), mais finalement ils ont annulé, et nous les avons remplacé.

- xfabx : Quels était votre état d’esprit durant ce dernier concert ?
- Tobe : Personnellement, je voulais vraiment tout faire péter et absolument tout rendre à Dieu, comme beaucoup de nos titres sont des chants de louange, comme par exemple un, qui est sur notre dernier cd et qui s’appelle "Adoration", il contient ces paroles "We bow down before your throne" ("Nous nous agenouillons devant ton trône"). C’était vraiment génial d’avoir autant de personnes qui se réjouissaient et ça depuis le début du concert, comme pendant ce morceau ou tout le monde tapait dans ses mains, c’est le genre de choses que tu n’a jamais dans un concert local ou tu dois d’abord faire tes preuves en tant que groupe chrétien. Pour moi c’était vraiment un sentiment très spécial spirituellement, mais aussi simplement dans le sens de prendre du plaisir, et je crois que c’était un de nos meilleurs concerts

- xfabx : Est-ce que vous avez des regrets, des choses que vous vous auriez voulu faire et que vous n’avez pas pu ?
- Tobe : J’ai entendu plusieurs personnes dire qu’elles étaient tristes que nous arrêtions, parce qu’elles voyaient du potentiel en nous et qu’elles nous appréciaient beaucoup, et j’imagine que c’est une sorte de regret de voir quel potentiel nous aurions pu exploiter, mais nous ne pouvons pas continuer à cause des diverses raisons qui nous ont fait nous séparer. Mais pour ma part, j’ai vraiment l’ambition de faire quelque chose là où Dieu me voudra. Si tu construis une sorte de scène comme celle dont on a fait partie et qu’à un certain moment tu réalises que tu ne peux pas continuer pour plein de différentes raisons comme celles professionnelles, de distance géographique entre les membres du groupe, c’est très difficile de continuer. Mais d’un autre côté, ça nous ouvre plein de nouvelles portes pour de nouveaux projets, là où Dieu nous voudra pour ces prochaines années, et peut-être qu’on sera même plus efficaces qu’on l’était au sein du groupe. Donc il y a des regrets, mais il y a aussi plein d’espoir pour plus de hardcore ces prochaines années !

- xfabx : Est-ce que tu a des souvenirs particuliers de scène ? Ton meilleur souvenir de concert ?
- Tobe : Je ne crois pas que j’ai de souvenir particulier. Sincèrement, le Freakstock a toujours été une sorte de point culminant, mais de "petit" point culminant, dont le souvenir est surtout celui de voir le public apprécier le concert et en retirer quelque chose qui lui parle et que les gens puissent garder dans leur coeur pour la suite. C’est toujours dur quand tu es sur scène et que tu ne peux pas te voir, de savoir comment ça donne. Mais on a toujours l’impression, en particulier au concert de la semaine dernière, dans notre ville (NDR : Nuremberg), que les gens nous regardent en ne sachant toujours pas quoi penser d’un groupe chrétien, mais on a juste loué et les gens ont réalisé qu’il y avait un vrai message derrière et ça sans grands discours de notre part, mais juste au-travers de notre performance, et c’est toujours un bon souvenir que je garde du haut de ma scène.

- xfabx : Est-ce que tu pourrais expliquer un peu plus en détail les raisons qui vous ont poussé à arrêter ?
- Tobe : L’année dernière, lorsque nous avons joué ici, nous avions un nouveau guitariste depuis quelque mois déjà et nous avions vraiment l’ambition d’aller de l’avant et de tourner un peu plus, voire même de sortir un cd. Mais il y a 6 mois, nous avons réalisé que ça ne prenait pas la direction que nous voulions : un de nos guitaristes a dû arrêter car il devait déménager à cause de son travail, et le batteur avait également changé de ville pour ses études, ce qui fait que nous ne pouvions plus répéter que le week-end, alors que nous voulions faire des concerts, du coup ça a ralenti tout le processus : nous voulions tous aller plus loin sans le pouvoir, ce qui s’est avéré très frustrant. J’aurais vraiment voulu passer à un autre niveau avec le groupe, ce qui n’était pas possible. Surtout que tout le monde dans le groupe n’avait pas des attentes aussi élevées que moi. Nous avions donc le choix entre arrêter ou continuer et rester avec nos frustrations grandissantes.

- xfabx : Est-ce que vous avez des projets pour le futur ?
- Tobe : Honêtement, pas tellement, étant donné notre éloignement géographique qui rend tout très compliqué. Mais en tant qu’individus, oui. Pour ma part, je n’ai pas un groupe que je pourrais rejoindre, mais je suis ouvert à tout, dans la région ou j’habite maintenant. Je ne sais pas vraiment pour les autres, l’autre chanteur, par exemple, est plus âgé que moi de 5 ans, il est marié, Martin également, donc ils sont "installés", ce qui n’est pas mon cas. Je vois vraiment la scène spirit-filled hardcore en Europe comme une vision pour moi, donc je vais continuer là-dedans, en particulier au-travers de Bands on Fire.

- xfabx : Hier soir, vous vendiez votre cd à 1€, est-ce qu’il y a une raison particulière à ça ?
- Tobe : On est ruinés (dumped) (rires). En fait, la principale raison, c’est que nous voulions apporter notre musique au plus grand nombre, comme il nous restait plus que 2 concerts et que le cd n’a été terminé que 3 semaines auparavant. Nous l’avons enregistré avec un ami, et nous avons trouvé le résultat plutôt bon. J’ai contacté Marc de 150 Watts aux Pays-Bas pour voir s’il était d’accord de faire notre pochette et il était vraiment partant parce qu’il nous avait vu au Freakstock l’année dernière et qu’il avait bien aimé. Et nous avions aussi un peu d’argent de côté pour le groupe donc nous avons décidé de l’utiliser pour faire de cet album un bon album, tant au niveau du son que de la pochette et tout le reste, histoire d’avoir quelque chose dont nous pourrons être fier quand nous aurons des enfants (rires). Nous avons décidé de couvrir les frais et de permettre au maximum de personnes de l’avoir. Et puis, il y a aussi le titre de l’album : Darkness only is the absence of light (Les ténèbres sont seulement l’absence de lumière). J’écoutais dernièrement le premier album de Focused et lors de la dernière chanson, j’ai eu cette révélation qui je pense venait de Dieu : Les ténèbres sont seulement l’absence de lumière. Et à ce moment là, je savais que nous devions le faire. Je ne savais pas comment, mais je savais qu’il le fallait. Et finalement tout s’est bien passé. Nous avons eu les cds un jour avant le Moshfest, qui est le dernier concert que nous avons fait dans notre ville natale, donc finalement tout s’est déroulé sans problèmes. Nous espérions d’ailleurs garder quelques albums pour donner à nos amis, mais nous avons tout vendu donc nous devrons regarder s’il ne nous en reste pas quelques uns à la maison.

- xfabx : Et par rapport à la scène alternative en Allemagne, avez-vous une idée de pourquoi elle est tant développée ? Si on compare avec la France, par exemple, ce n’est pas du tout le cas, principalement dans la scène chrétienne.
- Tobe : Je ne sais pas. Peut-être que ça a un rapport avec le nombre de personnes qui sont impliquées dans l’Eglise et qui veulent s’exprimer. Peut-être aussi qu’il n’y a pas d’événements comme le Freakstock en France. Pour ma part, je sais que le Freakstock m’a beaucoup influencé pour me conduire dans la position à laquelle je me trouve actuellement. Je crois aussi que tout commence avec quelque chose de spirituel. Quand je regarde en arrière, j’étais à ce festival et j’ai vu pour la première fois Luti-Kriss (actuellement Norma Jean). C’était il y a quatre ou cinq an. J’avais vraiment un mal de tête incroyable, mais j’ai senti qu’il fallait que j’aille voir ce concert donc je me suis exécuté. C’est là que j’ai vu le concert le plus fou. Le chanteur escalladait les structures des jeux de lumière. Je sentais monter en moi ce feu pour faire des choses encore plus folles. Pour répondre à la question, cela répond à quelque chose de spirituel dans le pays, qui nous pousse à nous bouger pour notre foi.

- Lymf (Eternel.ch) : Une dernière question, juste pour le fun... (rires). Pourquoi, durant vos concerts, les circle-pits commencent toujours à tourner sur la droite ?
- Tobe : (rires) C’est peut-être parce que je suis droitier, et donc je tourne ma main de cette manière (Tobe nous fait une démonstration de ses gestes pour lancer un circle pit), donc les gens suivent. Probablement qu’ils sont aussi majoritairement droitiers dans la foule, et donc ils pensent qu’ils sont plus en sécurité dans ce sens (Là, il nous montre comment les gens se protègent de leur bras droit pour tourner). Voilà.

- xfabx : Et un dernier mot pour nos lecteurs ?
- Tobe : Bien sûr, j’aime les frites (NDT : en anglais, frites se dit "French fries", c’est-à-dire frites françaises).
- xfabx : En fait les frites viennent de Belgique.
- Tobe : Oops. Bien joué (rires). Non, mais plus sérieusement, je voudrais dire que le plus important est que vous suiviez Christ de tout votre coeur, soyez humbles devant lui. Mettez Le seul dans vos priorités. Connaître Dieu est vraiment ce que vous devez rechercher dans votre vie. Et à partir de là, il y a tellement de bonnes choses qui en découlent. Quand vous le connaissez, vous connaissez Sa volonté et donc vous pouvez allez dans la bonne direction, que ça soit la musique, les arts, ou d’autres choses. C’est vraiment la meilleure chose que vous pouvez faire dans votre vie.

- xfabx : Merci.
- Tobe : Merci à vous.

Photos du Freakstock 2006 : Cliquez ici
Site internet : www.pistiscore.com

Retour à l’article principal


Share |
Imprimer ce document