Hit The Deck - Look Alive (2004)

publié par Aifix le 19 août 2009

Adieu les guitares ultra saturées, les doubles pédales et les chants tellement forcés qu’on croirait entendre un cochon à l’abattoir. Bienvenue dans le monde du hardcore « youth crew », directement inspiré des années 80. Car avec « Look Alive » c’est un vrai retour aux sources qu’on a l’impression de vivre.


hitthedeck-lookalive-2004En effet, c’est du pur hardcore old school que nous sert ici Hit The Deck avec leur premier album, sorti chez Strike First Records en 2004. Musicalement, le groupe est très marqué par l’école youth crew des années 80. Et il est vrai que tous les critères du genre sont réunis : le chant n’est pas trop crié même si il garde toute son énergie, les changements de rythmes sont classiques (morceau débutant rapidement puis se terminant par une partie très saccadée). De manière générale ont peut dire que tout est un peu dans la retenue (pour du hardcore) et c’est d’ailleurs ce qui fait tant le charme de ce genre de groupe. Les amateurs penseront par exemple aux vétérans Minor Threat ou a la scène de Washington de l’époque (dont le groupe dit fortement s’inspirer).

Mais nos Californiens n’ont pas seulement importé le son mais aussi l’esprit et les valeurs des 80’s. Et là on ne peut pas dire qu’ils plaisantent avec le sujet puisque nous avons affaire à un combo 100% straight edge. On sent que le groupe possède une très forte éthique, parfois même dure. Leurs 10 textes transpirent la radicalité et l’engagement.

Pour ce qui est des thèmes abordés, on retrouve donc en premier lieu les valeurs straight edge. Elles sont évoquées tantôt d’une manière dure et condamnante (dans My Main Fight ils perçoivent leurs amis qui se droguent comme menaçants), tantôt d’une manière plus ouverte (dans Nowhere Fast ils évoquent une hygiène de vie qui « n’a pas à voir avec le straight edge mais avec le fait de se changer soi-même »). Le morceau original XXsex pose une question intéressante : il critique l’hypocrisie de certaines personnes se prônant straight edge mais ne respectant pas une des 3 règles fondamentales à savoir se refuser les relations sexuelles sortant du cadre d’une relation stable.

D’autres morceaux évoquent plus un ras-le-bol général et une critique de la société (Stay Away et Lockdown). Enfin, leur foi en Dieu est aussi évoquée, et cela dès le premier morceau, le terrible Heads You Lose, où ils évoquent le fait que l’homme a besoin de Dieu. On la retrouve également dans Another Game ou ils entendent bien briser les préjugés que les gens ont sur les chrétiens. L’album se conclut sur une très bonne reprise de Iron Cross, un groupe référence de 1981 qui fut sans doute le premier groupe à se déclarer skinhead aux USA.

C’est donc quasiment le sans faute pour Hit The Deck qui nous livre ici à travers « Look Alive » une pure démonstration de style youth crew. Étant donné que c’est chose rare dans la scène chrétienne (plus souvent habituée au metalcore), on peut dire qu’on a affaire ici à un groupe de référence. Les fans du genre seront sans aucun doute conquis, quand aux autres ce sera l’occasion de découvrir une ambiance nostalgique et engagée.

Site du label Strike First Records


Share |
Imprimer ce document