Haste The Day - Pressure The Hinges (2007)

publié par Lymf le 20 avril 2007

Le quintet issu d’Indianapolis n’en est pas à son premier essai en matière d’album. En effet, Pressure The Hinges est le troisième opus du groupe sur Solidstate, sans compter un EP auto financé. Pourtant, cette galette est quand même un tournant dans l’histoire du groupe car elle est la première enregistrée avec Stephen Keech, nouveau chanteur qui avait pris ses fonctions dans le groupe peu avant leur tournée européenne de janvier 2006 aux côtés de The Juliana Theory.


Haste The Day - Pressure The Hinges - 2007Malgré ce qu’avaient laissé paraître les quelques chansons mises à disposition sur Internet dans les semaines précédant sa sortie, Pressure The Hinges n’est pas un album de pop rock pour petites filles. Certes l’approche générale est surprenante et plus rock, mais nous y trouvons toujours une forte présence de hardcore et de metal, ce qui nous donne du Haste The Day dans toute sa splendeur, avec de surcroît un message fortement influencé par la foi des membres.

Bien qu’il soit dans la veine de When Everything Falls, ce disque n’en est heureusement pas une copie, et les différences sont assez marquantes. Alors que la voix de Jimmy Ryan était fort aiguë lorsqu’il criait (ce qui était parfois dérangeant et dans tous les cas moins accessible), celle de Stephen Keech se situe beaucoup plus entre les mediums et les graves. Outre le fait que cela rend le tout plus facile à écouter, cela colle également beaucoup plus avec le nouveau son du groupe, beaucoup plus sombre. Certes, il y a toujours beaucoup de jeux de voix sur différentes tonalités, même plus que précédemment, mais paradoxalement, les parties hardcore et metal sont beaucoup plus lourdes et beaucoup plus intenses que par le passé. Oubliez donc votre frustration de ne pas pouvoir vous défouler pleinement en écoutant Burning Bridges ou When Everything Falls, avec Pressure The Hinges, le groupe fait appel à la grosse artillerie : des breakdowns résonnants bien dans les basses avec par moments l’ajout d’un pad très grave pour marquer les temps (utilisé notamment par As I Lay Dying sur Shadows Are Security).

Comme si cela ne suffisait pas, Haste The Day clôture l’album en beauté avec la chanson Chorus of Angels, une petite merveille, pendant laquelle le groupe oscille entre un univers très sombre à la Killswitch Engage, et certaines harmonies vocales qui rendent espoir à l’auditeur.

À noter que Pressure The Hinges existe en trois versions différentes : la version normale américaine, la version de luxe américaine (comprenant trois chansons bonus, ainsi qu’un DVD avec un concert complet et d’autres vidéos), et la version européenne (sortie sous Century Media et comprenant également trois bonus). Chacune des versions possède également sa propre pochette.

Haste The Day : www.hastetheday.com
Solidstate Records : www.solidstaterecords.com
Century Media : www.centurymedia.de


Share |
Imprimer ce document