Greeley Estates - Go West Young Man, Let The Evil Go East (2008)

publié par Lymf le 5 mai 2008

Après deux albums, une moyenne de cent concerts par an, la participation à des tournées telles que le Warped Tour ou le Taste of Chaos, et la levée d’un bon nombre de fans outre Atlantique, Greeley Estate a obtenu une bonne réputation dans la scène rock régionale et nationale. Avec son troisième opus Go West Young Man, Let The Evil Go East, le groupe, originaire de Phoenix - Arizona, revient dans une nouvelle direction qui en surprendra plus d’un.


Greeley Estate - Go West Young Man, Let The Evil Go EastSigné sur Science Records (blessthefall, Confide) pour les USA et Ferret (Zao, Every Time I Die, Maylene) pour le reste du monde, la formation emmenée par son chanteur Ryan Zimmerman nous offre une galette de qualité, mais plus “hard” que ses prédécesseurs. Zimmerman dit lui-même “Il est plus agressif et le contenu des paroles est un peu plus sombre. On aime jouer des chansons bien hard en concert, donc ça semblait logique de faire un album dans ce sens”. Et on ne se plaindra pas de ce changement. Avec son mélange de screamo, hardcore et indie rock, le quatuor s’en sort plutôt pas mal, intégrant des parties bien chaotiques qui vont parfois en ralentissant progressivement le tempo, donnant une pêche incroyable au tout. Bref, on sent une certaine influence du dernier UnderOath.

Au niveau du contenu lyrique, GWYMLTEGE est assez varié et peut-être un peu moins engagé que les précédents disques, mais le groupe ne cache pas que son but n’est pas de prêcher. Ses membres sont certes chrétiens, mais ils ne veulent pas imposer leur point de vue à leurs fans. Du coup, certaines chansons seront influencées par cette foi qui les anime, alors que d’autres viendront tout droit du dernier film regardé (28 jours plus tard par exemple).

En résumé, on saluera la nouvelle direction prise par Greeley Estates avec son troisième album Go West Young Man, Let The Evil Go East, qui plaira probablement aux fans de screamo, hardcore, teinté de chaos. A noter que la version canadienne et européenne (Ferret) possède un treizième titre exclusif !

www.myspace.com/greeleyestates
www.sciencerecords.net
www.ferretstyle.com


Share |
Imprimer ce document