xDefiantx - Fourth Plague (2015)

publié par Aifix le 1er octobre 2015

xDefiantx c’est un peu les xRepresentx chrétiens. Ils jouent fort, leurs riffs sont lourds, leur musique est épurée de toute mélodie, et surtout, ils ont mit des X dans le nom de leur groupe. Petit compte rendu après l’écoute du premier EP de cette formation en provenance de Los Angeles.


xDefiantx-2015On pourrait avoir tendance à croire que le beatdown est un genre européen tellement il est populaire dans un pays comme l’Allemagne. Et pourtant, c’est un style qui existe aussi aux USA, notamment dans en Californie où certains hardcore-kids revendiquent l’existence de cette scène. C’est justement de là-bas que sont originaires les xDefiantx, qui sortent aujourd’hui leur premier opus sur le label On The Attack intitulé Fourth Plague.

Oubliez, en revanche, les bandanas, les gros bras tatoués et les tatouages sur leurs visages. Nos 4 gaillards ne se sont attribués, de ce folklore, que la musique, ce qui est l’essentiel après tout.

Justement, à propos de la musique, il ne manque pas grand chose. On retrouve à peu près tout ce qui peut donner envie à l’auditeur moyen de transformer le pit en zone de guerre : breakdowns poussifs, changements de rythme... On regrettera peut-être l’absence de gros chœurs façon supporters de foot. C’est vrai quoi, le beatdown sans les chœurs c’est un peu comme un gâteau sans la crème : il manque un petit quelque chose ! Ajoutez à cela le fait que le chanteur ne varie que très peu sa façon de poser au fil des compos. Du coup, on a un peu la fâcheuse impression que tout les titres se ressemblent, ce qui peut provoquer un léger sentiment de lassitude à l’écoute... C’est regrettable car le groupe a un potentiel pour faire de la musique qui donne envie de tuer des ours avec les dents.

La foi du groupe transparaît, quand à elle, à travers les lyrics. Ces derniers ne tombent cependant jamais dans le caricatural, ce qui est appréciable. On savourera la radicalité autant que la subtilité (façon de parler...) des textes.

Pour un premier disque, il faut saluer la performance de xDefiantx qui réussit à nous proposer un projet cohérent, bien enregistré, et ceci même s’il manque un peu de folie et d’énergie. Espérons que le groupe continue d’explorer le style beatdown pour gagner en agressivité et progresser au fil des enregistrements. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !


Share |
Imprimer ce document