A Common Goal - For God And Country (2012)

publié par Aifix le 29 avril 2013

A Common Goal est un groupe de punk rock en provenance de Boston. For God And Country est son premier EP. Ambiance « Guiness, classe ouvrière & patriotisme » assurée.


A_Common_Goal-2012Nouveaux venus sur le label Thumper Punk, les A Common Goal jouent un punk rock qui nous rappelle d’où ils viennent : Boston. Très prolifique pour le punk et le hardcore, la scène bostonienne est indéniablement marquée du sceau des Dropkick Murphys et autres Street Dogs. Alors A Common Goal est-il une version chrétienne des groupes cités ? On serait tenté de le croire à l’écoute des premières pistes du EP. En effet, les lyrics font clairement référence à la Bible et la foi des quatre membres du groupe. Et c’est plutôt intéressant.

Le problème, c’est que ce message est accompagné d’une musique un peu... molle. Le chanteur n’a pas l’air très énervé et la production ne met pas vraiment en valeur les guitares. J’estime aussi qu’il y a un manque cruel de chœurs, mais ça n’engage que moi. Parce que pour un groupe qui se revendique « blue collar » (prolo, littéralement), on pourrait espérer quelque chose d’un peu plus agressif ! Mais For God And Country est le premier enregistrement du groupe et ceci explique peut-être cela. Finalement, ça sonne un peu comme un vieux Flatfoot 56, pour ceux qui se souviennent.

En ce qui concerne leur titre « Freedom Fighter », je laisse à chacun la liberté de se faire un avis en allant écouter de quoi il s’agit. Je tiens tout de même à préciser que s’il m’ait déjà arrivé de chroniquer des groupes américains patriotes, voir pro-militariste, ce titre bat des records ! Ce n’est pas seulement un hommage aux soldats américains en mission, en tant que personnes, mais aussi clairement à leurs actions, le tout servi avec l’exaltation d’un patriotisme à la sauce US. Ça a le mérite d’être clair (tout comme la pochette d’ailleurs !) mais de telles positions peuvent surprendre, surtout chez un public européen. Disons simplement que c’est une vision du monde qui ne fait pas l’unanimité... Mais encore une fois, à chacun son avis sur la question.

Finalement, A Common Goal nous sert un premier EP sympathique mais qu’on aura tendance à vite oublier. Une bonne entrée en matière mais on est en droit d’espérer que le groupe affine ses compos. Avec une bonne dose de rage en plus, le son des A Common Goal aurait surement plus de chances de gagner en efficacité.


Share |
Imprimer ce document