Feel the Aftermath - Plastelina (2011)

publié par Marcounet le 22 décembre 2011

Les Vikings de Feel The Aftermath proposent un hardcore old school à tendance screamo rageur. Gang vocals à foison, guitares cinglantes à souhait et perpétuelle course effrénée font de Plastelina un opus hautement recommandable. Peut-être bien la meilleure sortie européenne de 2011 ! Rien que ça !


La succession de titres jubilatoires proposée par les Norvégiens, leur sauvagerie savamment élaborée, leurs désopilants changements de rythme et la tactique du « un pas en arrière pour mieux sauter et tout exploser » ne peuvent qu’intriguer.

Essayons un peu d’imaginer qu’un as du remix ait pris tout ce qu’il y avait de bon chez Kingston Falls, Descend To Rise et Selfmindead pour le mêler avec du Warlight en y ajoutant une pincée de sauvagerie made in The Chariot et une bonne dose d’insouciance punk à la The Deal. Oui, oui rien que ça, mais en plus l’exercice définitivement réussi tente de coller au plus près des schémas du hardcore old school de nos bienaimés aînés !

Pour couronner le tout, Feel the Aftermath nous offre un packagin DIY complet. Avec un livret format « poche » avec l’intégralité des paroles, dont certaines flirtent aisément avec la louange. On est dans un style d’écriture très Symphony in Peril. Quant au cover art, il se veut moins le politiquement correct, avec un punk urinant sur le diable sur fond de mur tagué.


Share |
Imprimer ce document