Dependency - Convicted (2010)

publié par Marcounet le 26 mai 2010

Prenez du "Strongarm", ajoutez-y une voix plutôt "Life in your Way" ou "Saints Never Surrender". Marinez cela avec une ligne de batterie parfois proche de "StretchArmStrong". Cependant, sevrez le tout des traditionnels immenses breakdowns et faites le plein d’énergie positive. Voilà en gros comment définir l’opus Convicted de "Dependency", nouveau membre du gang Blood & Ink.


Ce sept titres d’une durée d’une 20e de minutes n’est certes pas à retenir pour son côté novateur. Il l’est par contre pour bien d’autres atouts, à commencer par l’incroyable qualité de son son. Les jeunes gars de Nashville alimentent vos oreilles d’une indéniable énergie, et ce, avec un talent certain. Les plages s’enchaînent et vous portent à ébullition. Tout juste l’auditeur se demandera-t-il probablement comment l’instrumental Forgiven- aux consonances clairement indie rock - a-t-il bien pu atterrir au beau milieu de ce bloc cubique d’emotional hardcore puisqu’hormis cette intrusion, tous les titres naviguent dans le genre précité, sans concession aucune et avec une linéarité exemplaire.

En matière de covert art, pas le moindre chichi, Tout juste les noms de l’album et du groupe figurent-ils en centré, en rouge ocre sur un fond blanc. Au niveau des paroles également, le groupe s’affirme sans tourner autour du pot. Convicted ne craint pas d’être estampillé chrétien. Bien au contraire. Les textes sont carrés voire carrément rentre-dedans. Ils sont autant d’encouragements à persévérer lorsqu’ils ne sont pas des piqûres de rappel de l’inexorable besoin de la grâce divine dont tout un chacun est tributaire. Comme gage de qualité manifeste, on n’oubliera pas non plus de préciser que cet album a été coproduit par Joe Musten (Advend, ex-Beloved).

Myspace de Dependency

Label Blood & Ink records


Share |
Imprimer ce document