Combos oi, punk, hardcore à découvrir - part III

publié par Frère Informatique le 28 juin 2011

Jump Ship Quick est un groupe atypique s’il en est, non content d’être composé de membres fondateurs de Focused et Ultimatum, il propose un son punk tout droit sorti des années 80. Les amateurs de Gorilla Biscuit, The Crucified ou encore Youth of Today devraient être comblés.

Avec trois galettes au compteur, True Liberty bénéficie déjà d’une certaine expérience, il nous vient de Virginie et pratique un punk US de fort bonne facture. Son dernier album en date, City Of The One, est sorti l’année passée sur le label indépendant Wounded Records.

Il n’est pas évident de trouver des formations qui proposent une musique réellement alternative, Veritas en fait partie et n’hésite pas à ajouter des ingrédients punks.

Encore un quintette texan qui mélange gaiement vieux punk, hardcore, trash et hip-hop. Crush The Enemy est son nom . Il est inutile de préciser que certaines parties ne sont pas sans rappeler The Crucified, Headnoise, Crashdog, Vengeance Rising, Stavesacre et tellement d’autres !

Qui a déjà entendu parler du couple/duo folk-punk Destroy Nate Allen ? Déjanté à souhait, l’écoute est à conseiller à toutes les personnes qui ont envie/besoin d’un peu de bonne humeur ! Et avec des titres comme Jesus Keep Us Safe From The Cops ou His Lips Are Sealed Hallelujah, impossible de ne pas retrouver le sourire.

Desiring Dead Flesh officie dans un registre tout-à-fonds flirtant parfois avec le crust, bref, un groupe bien bourrin comme on n’en a que trop rarement l’occasion de découvrir.


Share |
Imprimer ce document