Jason Ludwig - Christcore (2013)

publié par Aifix le 30 janvier 2015

On n’a pas l’habitude de chroniquer des DVD sur Eternel, ce qui parait logique pour un webzine musical... Pourtant, Christcore mérite que l’on s’attarde sur lui. Ni une succession de clips ou d’images live des groupes, ni un documentaire "choc" sur le hardcore chrétien aux USA, il s’agit d’un film honnête et bien foutu sur cette scène. Justin Ludwig, l’auteur du film, pose un regard curieux sur le phénomène en essayant de comprendre ce qui motive les acteurs de ce mouvement.


Christcore_2013 Le hardcore est une scène ou les convictions ont beaucoup d’importance : straight edge, droits des animaux, écologie radicale,... C’est clairement un style où il fait bon revendiquer. Alors comment les chrétiens, actifs dans cette scène, mettent-ils en avant leur foi ? Comment associent-ils leurs convictions à la radicalité propre à ce style de musique ? N’y a t-il pas un paradoxe dans l’expression même de « hardcore chrétien » ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que le Canadien et athée Justin Ludwig, est parti sur les traces de Messengers, Sleeping Giant et For Today (même si le film se concentre surtout sur les deux premiers).

Déjà, ce qu’il faut saluer, c’est le sérieux avec lequel a été fait l’enquête : l’équipe du film ne s’est pas contentée de filmer quelques images live et de mixer celles ci avec des interviews. On suit également les musiciens dans leurs quotidiens, avec leurs familles... Et cela permet de mieux comprendre dans quel environnement ils évoluent, ce qui les passionne, et au fond ce qui leur inspire la musique qu’ils font. Mais rassurez-vous, le côté « regard sur la scène » est très présent, et de Messengers au Facedown Fest à Sleeping Giant au Cornerstone, on suit toutes les péripéties des musiciens. Avec, à chaque fois, des images live et « back stage ».

Le second point fort est le ton du film : l’auteur n’a pas essayé de renforcer ses convictions athéistes, mais bien de comprendre qui étaient ces musiciens et ce qui les motivaient à prendre des guitares et composer des titres. Le film pose donc un regard honnête avec suffisamment de distance et de non-jugement pour intéresser chrétiens comme athées.

Enfin, le côté introspectif de la démarche amène véritablement du dynamisme au film, voir si j’ose, un certain suspense. Si il est clair que personne ne tente de « convertir » quiconque durant le documentaire, Jason Ludwig voit ses convictions athéistes ébranlées durant le film, ce qui est révélateur de sa faculté à se remettre en question. En découvrant la démarche de l’équipe du film qui se retrouve à côtoyer les musiciens, on suit ce qui devient, au-delà d’une aventure cinématographique, une aventure humaine.

Christcore, est donc le documentaire ultime sur le hardcore chrétien. C’est un peu le film que vous pourriez passer à vos parents ou à votre meilleur pote athée pour leur faire comprendre ce qui vous attire dans cette scène. Et au-delà de l’aspect musical, le film porte également un regard anthropologique sur le christianisme aux USA. Ainsi, là où le documentaire Jesus Camp se vautrait dans le sensationnalisme, Christcore fait dans la mesure et le sérieux. Ne vous fiez pas à la bande annonce qui compile quelques images impressionnantes du film, mais qui n’est pas révélatrice du ton général du documentaire.

D’un point de vue technique, on regrettera l’absence de sous-titres français sur le DVD ! On retrouve quand même la possibilité d’activer des sous-titres anglais, qui facilitent, malgré tout, la compréhension du film. Le DVD peut-être commandé à cette adresse.


Share |
Imprimer ce document