Becoming The Archetype - Celestial Completion (2011)

publié par Marcounet le 30 mars 2011

Au fil des années, Becoming The Archetype s’est taillé une solide réputation de groupe créatif et précurseur. Son dernier chef-d’oeuvre Dychotomy lui avait valu de nombreuses louanges. Fidèle à son habitude le combo géorgien (US) propose avec Celestial Completion une large palette de Metal et de Core qui devrait non seulement combler les nombreux afficionados du quartette mais encore séduire de nouveaux fans.


Le samedi 11 février dernier l’attaquant de Manchester United Wayne Rooney s’est fendu d’un incroyable retourné pour donner la victoire à ses couleurs dans le derby mancunien de Premier League de football. A cette occasion, d’aucuns ont d’ores et déjà qualifié son but de goal de l’année 2011. La pureté du shoot, la coordination des mouvements, la précision de l’envoi et la force de la frappe ont subjugué ces observateurs. Après un premier trimestre, il est encore un peu tôt pour oser affirmer que Celestial Completion est l’album du millésime 2011... Mais il sera à coup sûr difficile de faire mieux, sinon d’égaler l’incroyable galette concoctée par le quatuor de Georgia.

Becoming The Archetype explore une nouvelle fois des sphères incertaines. Sur une base de progressive death metal, le petit génie du label Solid State poursuit ses expérimentations avec un appétit insatiable. BTA le fait avec acuité et une conviction inébranlable. Devant autant d’abnégation, l’auditeur ne peut qu’adhérer à cette cuisine gastronomique 5 étoiles. Avec leur magie habituelle, Seth Hecox et ses potes parviennent à lier lourdeur et mélodies sans que le mélange ne semble incompatible. Mieux, les intrépides gaillards, enchaînent toutes sortes de péripéties. Leur monde enchanteur propose tour à tour - séparément ou liés - breakdowns, sing-along, solos de trompettes et trombones, accompagnements jazzy, effets de chorales grégoriennes, riffs de guitares impétueux, lignes de basse saccadées intimement liées à une batterie percutante mais sans artifice ou exhausteurs de goût. Les compos de Celestial Completion font évidemment la part belle à l’incontournable renfort du synthétiseur en mode piano, la marque de fabrique s’il en est de Becoming The Archetype dans son sous-genre musical de base.

Au fil des pistes, on passe de l’ambiance du cirque à celle de la taverne avec un crochet par l’église, la forêt ou les plaines venteuses dans une sorte de mouvement naturel. Au-delà des méandres divers, BTA se nourrit toujours du fond de brutalité catégorique et cinglante cher au hardcore et de l’harmonie lourde caractéristique du death metal. Celestial Completion est un plat aigre-doux aux mille saveurs raffinées. De la cuisine pour les gourmets, à consommer sans modération !

Site de l’album : http://www.celestialcompletion.com/blog/

Myspace de BTA : http://www.myspace.com/becomingthea...

Label : http://www.solidstaterecords.com/


Share |
Imprimer ce document