As I Lay Dying - Shadows are security (2005)

publié par Marcounet le 21 juillet 2005

Attendue comme l’orage sous la canicule, la nouvelle galette d’As I Lay Dying ne déçoit pas. Fidèle au canevas dressé dans « Frail Words Collapse », le groupe allie avec une précision de métronome puissance et mélodie. Sous la férule de son extraordinaire batteur, Jordan Mancino, le groupe se livre à une nouvelle traversée des gammes du metalcore. Des consonances tantôt hardcore en passant par des paysages audio typiquement métal, le travail effectué par Tim Lambesis et ses sbires mérite le respect et l’attention qu’il stimule ne cesse d’être croissante, bien au-delà des frontières de la scène chrétienne.


As I Lay Dying - Shadows Are Security
Musiciens hors pairs, les membres d’AILD nous offrent avec « Shadows are security » un nouveau festival de metalcore chirurgical. « Confinent » ou encore « the darkest nights » sont des titres absolument magnifiques. Derrière la solidité musicale, les entremêlements du scream et du chant font mouche chez l’auditeur.

Toujours articulé autour de l’axe scream-drums-bass, le combo s’appuie sur des séquences gratteuses dignes des tout grands guitar-heroes de la musique contemporaine. Complexes, esthétiquement raffinés les morceaux de l’ex-combo Pluto Records expriment une maturité infaillible. A ce titre, « Repeating yesterday » ou « The truth of my perception » sont de véritables monuments ! Seul bémol à ce concentré de bonheur musical : on aurait désiré que les membres du groupe usent de formules moins alambiquées pour exprimer leur foi.


Share |
Imprimer ce document