5,5 questions à Fallstar (Mars 2013)

publié par Frère Informatique le 24 avril 2013

Bien que très courtisé ces dernières semaines avec la sortie de son deuxième album (Backdraft) il y a quelques jours, le quatuor de l’Oregon s’est prêté avec plaisir au jeu des questions.


Eternel.ch - Joce : Peux-tu s’il te plaît nous présenter Fallstar, nous dire comment le groupe s’est formé et comment vous avez choisi son nom ?

Chris  : Salut, je suis Chris aka “Cream” et Fallstar, c’est Cody, Johnie, mon frère Bryan et moi. J’ai démarré ce groupe en 2005 quand j’avais 19 ans, juste après que mon précédent band « Chumbawamba » ait arrêté. A cette époque, mon père est passé par des trucs complètement dingues et il a changé son nom de famille par « Fallstar ». C’est notre nom de famille à l’envers (Ratzlaff), j’ai trouvé que c’était génial et j’ai donné le même nom au groupe.

Joce : Quelles sont vos influences et à quoi/qui dirais-tu que vous ressemblez ?

Chris  : Wow, on écoute tellement de groupes ! Je peux seulement parler pour moi parce que les autres gars écoutent de la musique bizarre comme The Kings of Leon et Corey Hart, mais je suis fortement influencé par Taking Back Sunday, The Used, et Jimmy Eat World. Nous ressemblons à Fallstar. C’est difficile pour n’importe quel groupe de ressembler à lui-même parce qu’il doit définir son propre son et le rendre unique, mais j’ai l’impression que nous y sommes finalement parvenus. Si j’étais vraiment obligé de comparer aux sonorités proposées par d’autres groupes, je dirais Senses Fail mélangé avec l’album Thrill Seeker d’August Burns Red.

Joce : Qu’est-ce que tu aimerais que les lecteurs d’Eternel.ch sachent à propos de Fallstar

Chris  : Alors…lecteurs d’Eternel.ch…nous ne le disons qu’à vous, alors gardez-le que pour vous, l’année prochaine nous allons sortir une nouvelle galette intitulée "C.O.L.D.", et pour promouvoir cet album, nous serons cryogénisés (congelés). Ca sera épique ! Plus tard nous serons décongelés juste à temps avec Han Solo et Walt Disney pour jouer le tout premier concert sur la lune ! Comme je l’ai déjà dit… épique.

Joce : A ton avis, est-il possible de concilier contenu spi et crédibilité artistique ?

Chris  : Yep, je pense que oui. Qu’est-ce que la pertinence spirituelle ? Comme par exemple, est-ce que mes convictions spirituelles sont sincères ? Ou… sont-elles en accord avec celles des autres chrétiens ?... Ou avec la culture ? La question fondamentale est : est-ce qu’il est possible de parler de ses convictions et proposer quelque chose d’artistiquement abouti ? Oui, les gens devraient en être capables. Pour autant que ce que tu écris soit fidèle à ce que tu crois. Il y a juste un truc qui m’agace, c’est quand les gens se focalisent trop sur l’utilisation de mots « clichés » pour parler de leur foi qu’ils en deviennent formatés. Du genre tout est « on fire » ou « may the Lord be Glorified », je pense juste qu’il est écrit dans la bible « chante au Seigneur un chant nouveau », ce qui veut dire pour moi « Mes potes, soyez créatifs dans votre art ! Les gars, si la grandeur et la bonté de Dieu dépassent nos rêves les plus fous, ne devriez-vous pas être de ceux qui proposent la plus captivante et affûtée des musiques ? C’est facile d’écrire de la musique chrétienne en utilisant toujours les mêmes recettes, mais je pense que nous sommes mis au défi de faire quelque chose de supérieur. Donc oui, c’est possible, mais tout le monde ne le fait pas.

Joce  : est-ce que tu considères ton groupe comme étant un « ministère » ?

Chris  : Ouaip. Bien que le terme de ministère soit amusant, je préfèrerais dire que notre groupe a plutôt pour but d’être un encouragement, de stimuler une pensée critique, et d’aimer les gens. Nous croyons que si nous encourageons les gens à rechercher la vérité, ils finiront par trouver et suivre Jésus.

Joce  : Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

Chris  : Merci d’avoir lu ceci ! Merci pour votre intérêt. Priez pour nous, nous avons ressenti la présence de Dieu si proche de nous à travers tout cela et nous espérons que ça sera toujours le cas. Un conseil, apprenez à aimer Dieu, commencez à lui parler et demandez-lui de vous montrer les choses, aimez les gens, demandez à Dieu de vous aider et profitez de la vie. La vie est belle !


Facebook
MySpace
Twitter
Label


Share |
Imprimer ce document