5,5 questions à Colossus (Mars 2013)

publié par Frère Informatique le 3 avril 2013

Eternel.ch lance son concept de mini-interview, "5,5 questions à", avec le petit dernier de la famille Facedown, Colossus, qui risque bien de devenir l’un des poids lourds du label.

C’est Jim, le gratteux, qui répond à nos questions.


Eternel.ch - Joce : Peux-tu s’il te plaît nous présenter Colossus, nous dire comment le groupe s’est formé et comment vous avez choisi son nom ?

Jim  : Colossus s’est formé en 2010 avec les membres restants de différents groupes locaux, nous savions tous que nous voulions jouer une musique différente de celle que nous jouions avec nos formations respectives... et comme plusieurs d’entre-nous étaient déjà de très bons amis, ça s’est fait assez naturellement. Nous avons choisi le nom Colossus (ndlr : Colosse) parce que ça représente quelque chose d’immense, magnifique et insondable en taille, tout comme l’est notre Créateur.

Joce : Quelles sont vos influences et à quoi/qui dirais-tu que vous ressemblez ?

Jim  : Chacun d’entre-nous puise dans des influences très diverses et au final ça donne une palette bien large, mais les principales que nous partageons seraient Messhuggah, August Burns Red, Impending Doom et Periphery. C’est pas évident de dire à quoi ressemble notre musique, ça part un peu dans tous les sens, mais on nous a dit qu’elle pouvait faire penser à Volumes, After the Burial et Molotov Solution.

Joce : Qu’est-ce que tu aimerais que les lecteurs d’Eternel.ch sachent à propos de Colossus

Jim  : Nous sommes une bande de potes d’une petite ville qui aiment faire de la musique, mais surtout nous aimons partager notre foi et ce que Jésus a fait dans chacune de nos vies. Nous aimons vraiment rencontrer de nouvelles personnes et nous faire des amis, peu importe leurs croyances, et faisons de notre mieux pour être une lumière en toutes circonstances.

Joce : A ton avis, est-il possible de concilier contenu spi et crédibilité artistique ?

Jim  : Absolument, dans le monde de l’art il y aura toujours des critiques. Beaucoup de gens vont aimer ce que tu fais et beaucoup d’autres vont le détester, mais de ce que j’en ai vu jusqu’à présent, si un artiste délivre un certain message, surtout s’il est spirituel, et qu’il est réel, honnête et passionné, les critiques vont s’en rendre compte et plutôt que d’être irrespectueux, elles vont être disposées à l’écouter. Même si je suis sûr que ça n’est pas partout le cas, un artiste ne devrait jamais changer son art pour répondre aux attentes de quelqu’un d’autre car il s’agit d’expression personnelle.

Joce : Est-ce que tu considères ton groupe comme étant un "ministère" ?

Jim  : Oui, notre objectif est d’atteindre autant de personnes que possible et de promouvoir notre sauveur Jésus. Nous avons tous expérimenté une transformation, c’est quelque chose que nous voulons partager avec les autres et montrer aux autres. Nous souhaitons êtres amis avec ceux qui ont besoin d’un ami et aider quiconque recherche quelque chose de plus grand à le trouver.

Joce : Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

Jim  : Nous allons sortir en juin notre premier album « Time & Eternal » (ndlr : chez Facedown). Suivez-nous sur Facebook et Twitter, n’hésitez pas à nous envoyer des messages ou des tweets. Nous aimons parler avec les gens de tout et de rien, alors contactez-nous et soyons amis (ndlr : Facebook) !

Facebook
Myspace
Twitter
Label


Share |
Imprimer ce document